Sauf éventuelle arrivée d’un joueur libre ou bien d’un joker (un joueur appartenant à un club français), l’effectif de l’Amiens SC pour la saison 2020/2021 est désormais constitué. Reste à savoir à quoi ressemblera l’équipe-type d’Oswald Tanchot, qui devrait être confirmé dans les prochaines heures.

Publicité

Un flou assez important

Treize arrivées ou retours de prêts contre seize départs, l’effectif de l’Amiens SC a été fortement chamboulé durant l’intersaison. A cela s’ajoute un changement d’entraîneur rendant encore plus incertain le visage de l’équipe pour cette saison 2020/2021. Au niveau du schéma tactique, entre le 4-3-3 utilisé à Caen pour la première du tandem Tanchot-Poyet ou bien le 4-2-3-1 et le 4-4-2 mis en place sur les cinq premiers matches, plusieurs options sont aujourd’hui sur la table. Néanmoins, l’éventualité d’un milieu à trois a pris un peu de plomb dans l’aile suite au départ non compensé de Bongani Zungu. Aujourd’hui, Oswald Tanchot ne dispose que de trois spécialistes du poste assez inexpérimentés, même si Amadou Ciss, Jayson Papeau et Driss Khalid peuvent également rendre service dans ce rôle.

Publicité

En défense, devant l’irremplaçable Régis Gurtner, une ligne de quatre semblait se dégager depuis le début de saison. Autour du tandem Opoku-Wagué, Adam Lewis et Mickaël Alphonse semblaient se dégager pour occuper les couloirs. Si le premier conserve une véritable longueur d’avance sur Valentin Gendrey et Rafaël Bandeira, le second semble destiné à être mis en concurrence avec Sanasi Sy. C’est en tout cas la tendance si on se fie aux premiers choix réalisés par Oswald Tanchot, samedi dernier à Caen. Très méritant sur les trois premiers matches, Nathan Monzango est pour sa part voué un rôle de doublure. Quant à Prince Gouano, s’il fait toujours partie de l’effectif, rien ne dit qu’il rejouera au football un jour.

Publicité

Un secteur offensif en chantier

Dans l’entrejeu, Alexis Blin fait figure d’indéboulonnable, un statut renforcé par l’obtention du brassard durant la préparation estivale. Pour l’accompagner, Oswald Tanchot ne dispose pas de multiples options. Ballotté à plusieurs postes, Iron Gomis n’en demeure pas moins une belle promesse qui ne demande qu’à éclore. Unique recrue au poste, Emmanuel Lomotey doit pour sa part confirmer les espoirs placés en lui par John Williams. Au niveau de la rotation, Oswald Tanchot va devoir se creuser la tête pour trouver des options valables. En marge du groupe depuis le début de saison, Gaoussou Traoré demeure le seul spécialiste du poste. Sera-t-il relancé par le nouveau staff technique ? Polyvalent, Amadou Ciss pourrait bien être une option à considérer dans l’optique d’un schéma à trois nécessitant un relayeur gauche. Il en est de même pour Jayson Papeau, qui a déjà joué à ce poste en équipe réserve.

Devant, c’est un grand chantier qui attend l’Amiens SC ! Si le trio Mendoza-Konaté-Otero pourrait s’avérer très séduisant pour la Ligue 2, reste à savoir dans quel état de forme et avec quel degré de motivation ces trois joueurs sont à l’heure actuelle. Loin de son niveau de la saison 2017/2018, Moussa Konaté n’est plus le joueur qui a fait trembler les filets à treize reprises pour sa première saison en Picardie. Loin d’être inintéressant depuis son arrivée, Stephen Odey pourrait être plus qu’une simple solution de secours. En partance jusqu’aux dernières heures du mercato, Chadrac Akolo fait toujours partie de l’effectif amiénois. De quoi offrir du temps de jeu à Florian Bianchini, Cheick Timité ou Jack Lahne ? L’avenir nous le dira !

Objet de grands chambardements depuis le début de saison, le onze de départ de l’Amiens SC est toujours aussi incertain après la fermeture du marché des transferts. Cela suffira-t-il au club picard pour prendre cette revanche promise durant l’intersaison ? C’est à vous de répondre en commentaires en complément de votre onze de départ idéal.

Le bilan du mercato estival 

Arrivées : 

Chadrac Akolo (Stuttgard, td.), Amadou Ciss (Fortuna Sittard), Emmanuel Lomotey (Extremadura), Molla Wagué (Nantes, p.), Stephen Odey (Genk, p.), Mickaël Alphonse (Dijon), Yohann Thuram (Le Mans), Adam Lewis (Liverpool, p.), Jack Lahne (Orebro, rp.), Cheick Timité (Paris FC, rp.), Nicholas Opoku (Udinese, p.), Gaoussou Traoré (Quevilly, rp.), Jayson Papeau (Chambly, rp.)

Départs : 

Serhou Guirassy (Rennes), Thomas Monconduit (Lorient), Jordan Lefort (Young Boys), Ulrick Eneme Ella (Brighton), Gaël Kakuta (Lens), Matthieu Dreyer (Lorient), Madih Talal (libre), Quentin Cornette (libre, Le Havre), Saman Ghoddos (Brentford, p.), Bongani Zungu (Glasgow Rangers, p.), Bakaye Dibassy (Minnesota United), Aurélien Chedjou (Adana Demirspor), Boris Essele (Lyon), Haitam Aleesami (libre), Mathieu Bodmer (retraite), Christophe Jallet (retraite)

Entraîneur : Oswald Tanchot

L’effectif de l’Amiens SC (2020/2021)

Gardiens : Gurtner, Thuram Coudert

Défenseurs : Alphonse, Bandeira, Gendrey, Lewis, Sy, Gouano (*), Opoku, Wagué, Monzango

Milieux : Blin, Lomotey, Gomis, Traoré, Ciss, Papeau, Khalid

Attaquants : Akolo, Bianchini, Konaté, Lahne, Mendoza, Odey, Otero, Timité

Le onze probable de l’Amiens SC (2020/2021)

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire