La Berrichonne

Entré peu après l’heure de jeu, Razak Boukari considère que Châteauroux mérite son point pris face à l’Amiens SC (0-0). L’attaquant avoue même quelques regrets au sujet du face à face manqué par Philippe Keny qui aurait pu enfoncer encore un peu plus les Amiénois.

Publicité


La satisfaction prédomine

On prend un carton rouge assez tôt dans le match qui nous rend la tâche plus difficile. C’est le deuxième match consécutif où l’on joue à dix. Je suis satisfait du collectif parce que jouer quasiment toute la partie à dix, ce n’est pas simple. On a su être solide. On savait qu’on allait pas avoir énormément d’occasions, il fallait être costaud derrière, resserrer les lignes et attendre une situation. On l’a eue, et c’est le genre d’occasion qu’il faut mettre au fond. Collectivement, on a beaucoup couru et dans l’ensemble, on est très satisfait d’avoir pris ce point. Il faut prendre des points mais aujourd’hui je ne pense pas qu’on pouvait espérer mieux, à part cette grosse occasion qu’on aurait pu mettre au fond. Maintenant, on se contente du point, parce que ça a été très difficile. A onze contre onze, la physionomie du match aurait été différente. »

Publicité


Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Aurélien Chedjou (Amiens SC) : « Les consignes n’ont pas été mises en place »

Luka Elsner (Amiens SC) : « Ça rend fou mais c’est notre réalité »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments