Régional 1 : L’ESC Longueau en ordre de marche


A un peu plus d’un mois de la reprise de l’entraînement, l’ESC Longueau en a déjà presque fini de son recrutement et se tourne sereinement vers sa préparation estivale en vue du début de la saison 2019-2020 en Régional 1.

Secteur défensif renforcé

Sauf opportunité en or dans le secteur offensif, Sébastien Léraillé connait déjà l’ensemble de son groupe pour la prochaine saison en Régional 1. Alors que personne ne quitte les rangs longacoissiens, quatre joueurs font leur arrivée chez les cheminots. « Les quatre qui arrivent compensent les manques que l’on a« , se satisfait Léraillé. Et pour cause, avec trois joueurs pouvant occuper des rôles défensifs, Longueau renforce un secteur court en quantité. « Thomas Kwinta est capable de jouer dans le couloir gauche. Ça va me permettre d’avoir quelqu’un au poste s’il doit passer dans l’axe, explique le technicien de l’ESC Longueau. Charlie Dobelle va nous apporter de la taille, un peu plus de niaque, du caractère. On avait besoin de taille en défense. Pierre Villez a aussi un jeune âge. Il a des qualités techniques, il a dix poumons, et je le vois plus comme un récupérateur. »

La suite après cette publicité

> Romuald Lemaire élu joueur du mois de mai

A ces trois joueurs à vocation plutôt défensive s’ajoute Maxence Kwinta en provenance, comme son frère, d’Ailly-sur-Somme. « C’est un peu la « petite surprise », se réjouit Léraillé. Je l’avais lancé en CFA2 il y a deux saisons, je l’apprécie énormément, j’adore sa qualité de passes, sa percussion, son déplacement entre les lignes. Il est capable de jouer sur tous les postes offensifs et c’est surtout un profil que l’on n’a pas, avec de la percussion et une qualité de passe dans les vingt derniers mètres. Thomas, lui, C’est un garçon qui a l’expérience du N3 et du R1, que l’on a suivi toute la saison, que l’on avait déjà suivi la saison dernière et qu’on a tenté de faire venir mais qui préférait rester fidèle à Ailly, ce qui est tout à son honneur. Il rentre parfaitement dans l’état d’esprit. »

La suite après cette publicité

De la polyvalence en défense

Comme l’ancien capitaine d’Ailly, Charlie Dobelle vient renforcer le secteur défensif de Longueau par sa polyvalence. « Je le suis depuis un petit moment, je le connais depuis qu’il a quinze ans parce que je le rencontrais déjà dans les équipes de jeunes quand j’étais éducateur. Il a un profil atypique, détaille son nouvel entraîneur. Même s’il prend beaucoup de cartons, je sais qu’on aura un garçon motivé, revanchard et, surtout, qui a envie de se stabiliser. Il a d’énormes qualités sur le jeu court et le jeu long. J’ai l’avantage, sur la ligne défensive, d’avoir des joueurs capables de jouer à tous les postes. J’aime bien avoir des joueurs qui ont ce profil parce que ça permet d’avoir une largesse dans l’utilisation des joueurs. Il peut aussi jouer un cran au-dessus en sentinelle. C’est ce que je recherchais, et je suis très content de l’accueillir. »

La suite après cette publicité

> Sébastien Léraillé prolonge l’aventure à l’ESC Longueau

Le jeu au milieu de terrain, c’est également la force de Pierre Villez (ex-Ailly) qui fait son retour dans la Somme un an après son départ pour la TA Rennes (N3). « On l’avait suivi l’année dernière mais il partait sur Rennes. J’étais en contact avec lui toute la saison, parce qu’avec le parcours en coupe de France, il m’a donné beaucoup d’infos sur les équipes que l’on a rencontrées, confie l’entraîneur samarien. C’est un garçon que j’ai très peu vu jouer mais à qui on loue d’énormes qualités. Avec son profil, ça me permet d’avoir deux joueurs de ce profil avec Sébastien Hédé. J’en ai vraiment deux maintenant, ce qui n’était pas le cas cette saison, puisque Demetz et Delcuse sont plus dans l’utilisation du ballon. On a essayé de trouver des joueurs complémentaires à ceux que l’on avait déjà. »

La suite après cette publicité

Aucun départ, une dernière arrivée ?

Et si le recrutement correspond aux attentes des dirigeants longacoissiens, ils ne s’interdisent pas une possible dernière recrue dans les prochaines semaines. « Ce sont des profils que l’on avait étudiés avec Pierre (ndlr : Bourdet, adjoint de Léraillé), commente l’entraîneur. C’étaient nos priorités dans le recrutement et on est content de les accueillir, mais on peut encore en faire un, et on observe ce qui peut se faire sur le marché. Si on reprend quelqu’un, ce sera un profil offensif. On regarde ce qu’il va se passer sachant que j’ai eu beaucoup de demande, mais il faut être cohérent. J’ai des joueurs avec beaucoup de qualité, ils ont fait une saison exceptionnelle, il faut leur faire confiance, et ce sera à eux de se remettre en question aussi parce que ce sera le mot d’ordre à la reprise du 20 juillet. Je ne vais pas empiler les joueurs pour les mettre sur le toit du stade. »

> L’ESC Longueau frappe fort !

Avec ces quatre recrues, l’ESC Longueau complète donc idéalement un groupe qui ne connait aucun départ. « C’est une satisfaction, glisse Léraillé. On a déjà une base de travail donc on va pouvoir travailler différemment et apporter d’autres choses dans ce groupe mais surtout gagner du temps sur le plan tactique dans la préparation. » Désormais, le plus dur reste à venir pour une équipe qui sera clairement attendue au tournant du Régional 1 et qui cherchera à réaliser ce que les quatre équipes de la Somme n’ont pas réussi cette saison : décrocher le maintien à ce niveau.

A.R. avec R.P.

Laisser un commentaire