Dans un derby qui n’a clairement pas atteint des sommets, l’US Camon l’a emporté face à Longueau grâce à un exploit individuel de Zerdab (1-0), ce dimanche. 

Zerdab en héros

Si cette fois, il y a bien eu un vainqueur, ce n’était pas le football. Pragmatique, l’US Camon s’est d’abord appliqué à bien défendre, une semaine après avoir concédé cinq buts chez le leader. Compacts, les Camonois forçaient Longueau à opérer de loin, comme sur une première frappe de Tassart qui passait juste au-dessus (1′). Avec la possession et les meilleures intentions en début de partie, les Longacoissiens se faisaient pourtant rapidement punir, sur une perte de balle au milieu de terrain. Zerdab obtenait le cuir, s’offrait un slalom dans la défense et crucifiait Chatalen au terme de son raid solitaire (1-0, 10′).

Dès lors, les joueurs de Sébastien Léraillé bafouillaient leur football. Imprécis et trop tendre dans l’impact, ils ne parvenaient que trop rarement à s’approcher des buts de Josse et sans jamais le mettre en danger. La sentence aurait même pu être plus lourde si Nagy, à la réception d’un très bon centre de Da Veiga à la suite d’un contre, n’avait pas manqué le cadre (21′). Si les entrées combinées de Bouvet et Vanpuywelde dès la mi-temps changeaient la dimension physique du match, elles n’impactaient pas la très pauvre production offensive longacoissienne.

Peu de foot, beaucoup de fautes

Encore plus brouillon qu’en première période, le derby n’accouchait que de bribes de situations intéressantes. Toutefois, Da Veiga alertait Chatalen sur une tête qui passait de peu à côté (50′) tandis qu’un tir de Tassart était stoppé près de sa ligne par un défenseur (53′). Et puis… pratiquement plus rien. Entre coups, imprécisions technique et coups de sifflet, les vingt-deux acteurs se livraient une bataille bien plus physique que footballistique sur une pelouse relativement difficile.

Alors qu’Isambart réveillait quelque peu le dernier quart d’heure sur deux tentatives, dont l’une forçait contraignait Chatalen à un superbe arrêt (86′), le dernier fait d’armes était de nouveau défavorable aux visiteurs du jour. Au bout d’un long temps additionnel, les Longacoissiens pensaient bénéficier d’un pénalty sur une frappe vraisemblablement contrée de la main. L’arbitre ne bronchait pas et expulsait même un Maxence Kwinta bien trop virulent dans sa contestation (90’+4). Un derby décidément bien compliqué pour Longueau.

Adrien ROCHER

US CAMON – ESC LONGUEAU : 1-0 (1-0)

12ème journée de Régional 1

Stade Lucien Jovelin, Camon

Arbitre : M. Esquerre Pourtere

Expulsion : Kwinta (90e+4)

But : Zerdab (10e)

US CAMON : Josse – Ameur, Nagy (c.), Adam, Dos Santos – Torvic, Arzalai, Pechin, Isambart, Da Veiga – Zerdab

Remplaçants : Lefevre, Ngakosso, Sambou

Entraîneur : Titi Buengo

ESC LONGUEAU : Chatalen (cap.)- Finaz, Boquillon, Dobelle, Roussel – Demetz, Hede, Villez – Kwinta, M. Tassart, Delcuse

Remplaçants : Bouvet, Vanpuywelde, Badibanga

Entraîneur : Sébastien Léraillé

Laisser un commentaire