Si Longueau est au repos forcé ce week-end suite à des cas de Covid chez son adversaire Steenvorde, l’US Camon tentera de confirmer son très bon début de saison tandis qu’Abbeville se doit de réagir face à un concurrent au maintien. Présentation complète.

Publicité


Camon ne doit pas faiblir

Parfaitement lancé en 2020/2021, l’US Camon n’a pas le droit à l’erreur ce week-end s’il veut être à la hauteur de ses ambitions. « J’aimerais que l’on prenne conscience qu’il faut continuer sur notre lancée. Il y a quelque chose à faire sur la première partie du championnat pour bien se positionner. On a pris six points en deux matches et c’est important de continuer. Il ne faut pas se contenter du minimum, explique Titi Buengo. On doit avoir une politique différente de l’an dernier où on avait laissé beaucoup de points à domicile mais en prenant quelques points à l’extérieur. Ce championnat se gagne déjà à domicile. J’aimerais qu’on montre, à Jovelin, qu’on est une équipe solide et avec des ambitions. »

Publicité


Revenus rapidement sur terre après la coupe, les Camonois savent qu’une grande partie du résultat dépend d’eux-même. « Il y a eu une piqûre de rappel dès le lundi parce qu’on ne peut pas se permettre d’aller dans l’euphorie, relate Buengo. On n’est que Camon ! Il faut rester le plus humble possible parce qu’on n’a rien fait. On a fait un recrutement pour avoir ce genre de résultat donc on est dans les clous. Dans nos têtes on fait attention à chaque adversaire. On ne se prend pas pour plus fort. Je connais pas Le Portel, je n’ai pas spécialement d’informations, mais ce que je sais c’est que je connais mon équipe à 100% donc je sais que si elle manoeuvre bien, il n’y a pas de raison qu’il nous arrive quelque chose. »

Publicité


US CAMON – LE PORTEL

Troisième journée de Régional 1

Dimanche 11 octobre, 15 heures

Stade Lucien Jovelin, Camon

Arbitre : M. Redjimi

Duels de candidats au maintien pour Abbeville

A l’aube d’un match déjà important en vue du maintien, la préparation du SC Abbeville a été tronquée après un cas de Covid chez Mathieu Vallois. « J’ai eu les premiers symptômes mercredi dernier (ndlr : le 30 septembre), j’ai quand même fait la séance en faisant attention. Je suis allé chez le médecin et le test est revenu positif, explique l’entraîneur abbevillois. Tout a été remis depuis de notre côté. On a prévenu la Ligue qui nous a demandé de faire tester tous nos joueurs lundi et l’entraînement a été annulé. On a pu reprendre mercredi avec un groupe dont les tests sont négatifs. »

Publicité


Loin d’être idéal avant la réception de Pays de Cassel pour se remettre de deux défaites de rang. « Tout a été un peu faussé, on a été un peu dans le flou par rapport à ce que l’on avait le droit de faire ou non, mais il ne faut pas se cacher derrière ça non plus, tempère Vallois. Il n’y a eu que deux ou trois séances annulés alors qu’on a eu une préparation depuis le 27 juillet. Il faut confirmer notre bonne prestation contre Steenvorde mais il faut prendre des points aussi. Si on veut exister, il faut des points à domicile contre une équipe qui, comme nous, est en train de se chercher. C’est primordial de prendre les trois points à domicile. »

SC ABBEVILLE – PAYS DE CASSEL

Troisième journée de Régional 1

Dimanche 11 octobre, 15 heures

Stade Paul Delique, Abbeville

Arbitre : M. Desessart

Les autres rencontres

Marck – Dunkerque (b)

Grande-Synthe – Gravelines

Outreau – Loon-Plage

Steenvoorde – Longueau (reporté)

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !