Régional 1 (f) : Premier gros choc pour l’Amiens SC


Invaincue depuis le début de saison, la section féminine de l’Amiens SC se déplace à Calais, ce dimanche, pour un premier choc face à un gros calibre du championnat. Un match attendu avec impatience par Hicham Andasmas, désireux d’en savoir plus sur le potentiel de son équipe. Entretien.

La suite après cette publicité

Hicham Andasmas, peut-on dire que ce match contre Calais est votre premier gros test de la saison ?

Effectivement, en championnat, c’est notre premier gros morceau. Jusqu’ici, on a joué les quatre dernières du classement. Calais représente donc le premier gros défi. Calais est une équipe qui a clairement affiché ses ambitions, à savoir jouer la montée cette saison. C’est donc une équipe qui s’en donne les moyens, avec un budget conséquent et un gros recrutement. Après quatre journées, on est ensemble en tête du classement, on va donc aller défendre au maximum nos chances face à ce bel adversaire.

La suite après cette publicité

Ce match doit aussi valider les bonnes choses proposées depuis le début de saison…

Ce match va me permettre d’évaluer mon équipe. Jusqu’ici, on a joué des équipes plus faibles, le classement ne veut donc pas signifier grand-chose. Après plus d’un mois de compétition, j’ai désormais envie de savoir jusqu’où mon équipe est en mesure d’aller. Quoi de bien pour le faire qu’un match à Calais, face à une équipe en pleine bourre ! A l’issue de ce match, on va pouvoir savoir où on se situe dans ce championnat et ce qu’on peut légitimement ambitionner. En plus de cela, il y aura aussi un match contre Hénin par la suite. On entre dans un enchaînement de matches qui va vraiment permettre de savoir où on se situe par rapport à nos adversaires.

La suite après cette publicité

Avez-vous ressenti un peu de pression au sein de votre groupe avant ce match ?

Du tout. On n’a pas modifié nos habitudes parce qu’on allait jouer Calais, bien au contraire. La volonté était même de les laisser un peu plus tranquilles, de ne pas leur rajouter de la pression. La dynamique au sein du groupe est bonne, les filles sont contentes de de se retrouver à l’entraînement. Surtout, on n’est pas dans un projet identifié avec la montée comme ambition à la fin de la saison. Pour le moment, l’idée est de prendre un maximum de plaisir, d’enquiller les bons résultats et on verra où ça nous mènera. Cette semaine a donc été dans la continuité de ce qu’on faisait jusqu’ici.

La suite après cette publicité

Vous souhaitez continuer à avancer cachés…

Ce n’est pas faire de la langue de bois que de rappeler qu’on a connu des années où on jouait vraiment la montée en D2, où on s’était donné les moyens de le faire, en construisant une équipe pour atteindre cet objectif. Cette année, ce n’est pas le cas ! C’est justement pour ça que je dis qu’on n’ambitionne pas forcément cela. On n’a pas préparé la montée mais on a tout de même un bon effectif, avec de bonnes joueuses, et on ne s’interdit rien. On a une bonne équipe de R1, reste à voir jusqu’où peut aller. On en saura déjà un peu plus après ce match à Calais.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

CALAIS – AMIENS SC

5ème journée de Régional 1 féminines

Dimanche 25 octobre, 15 heures

Stade de l’Epopée, Calais

A lire aussi :

Régional 1 : L’Amiens SC (f) cartonne !

Laisser un commentaire