Quelques semaines après deux grosses arrivées, l’Amiens Portugais étoffe sérieusement son effectif avec plus de dix nouveaux noms officialisés pour le pensionnaire de Régional 2.

Publicité

Gningue en concurrence avec Crépin

Après les arrivées déjà annoncées de Mickaël Somon et Michel Gomes Monteiro, l’Amiens Portugais continue de se renforcer dans l’optique de jouer les premiers rôles en Régional 2. Ce sont donc pas moins de douze joueurs qui ont accepté de rejoindre le club d’Abilio De Sousa. Outre Gomes Monteiro, deux autres Camonois font le court trajet jusqu’au stade Michelet, à savoir le milieu de terrain Hicham Arkoub et l’attaquant Samir Boulafrad. Les Portugais ont recruté principalement sur le plan local puisque le défenseur d’Amiens Montières Anthony Huppy rejoint le FCPPA, tout comme Alexis Njamen (défenseur), Abdelnour Bedrouni et Jean-Eudes Gelin (milieux) en provenance de l’AC Amiens. A ces six noms viennent s’ajouter Arthur et Martin Langlet qui évoluaient la saison passée à Holnon dans l’Aisne.

Publicité

Enfin quatre joueurs sans club vont venir garnir les rangs de l’Amiens Portugais dont des anciennes connaissances de l’entraîneur Benoît Sturbois. Ainsi, deux attaquants « libres » intègrent l’effectif en Alain Dorsaint et Salomon Piim, tout comme le défenseur Abdoulaye Touré. Surtout, un ancien gardien de l’AC Amiens viendra créer de la concurrence : Demba Gningue. « Demba vient s’investir dans le projet du club. Il continue à être l’entraîneur de tous les gardiens du club – mission qu’il avait commencé en janvier 2020 – et il reprend une licence de joueur car cela lui manquait, détaille Benoît Sturbois. Il sera en concurrence avec Léo Crépin, mais tout à été clair avec les deux sur le fonctionnement du duo. »

Publicité

A.R. avec R.P.

A lire aussi :

Michel Gomes Monteiro (Amiens Portguais) : « Je voulais rejouer avec mon frère »

Mickaël Somon (Amiens Portugais) : « Relever ce dernier challenge »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire