Opposé à la réserve de l’AS Beauvais Oise, l’AC Amiens (b) s’est largement imposé dans une rencontre globalement maîtrisée (4-0). Un succès qui rapproche un peu plus les joueurs de Benoît Sturbois du maintien.

Publicité

Un premier acte encourageant

Forts de leur succès contre Méru ce mercredi (7-1), les réservistes amiénois démarraient la rencontre en tout décontraction. Les minutes passant, l’ACA (b) faisait preuve de sa supériorité technique mais leurs adversaires n’en demeuraient pas asservis puisqu’ils commençaient à s’incruster dans la surface de réparation de Boizart. Mais ces incursions n’étaient pas suffisamment tranchantes. Au point de se faire prendre à leur propre jeu puisque le jeune Bodur permettait à son équipe de prendre les devants (1-0, 23e). Après un premier arrêt du gardien beauvaisien sur le coup-franc d’Isambart, le dernier rempart ne pouvait que s’incliner en face-à-face, la faute à sa défense qui n’avait pas suivi le marquage.

Publicité

Régional 2 : (Re)vivez AC Amiens (b) – Méru

Menant au score, les locaux revenaient à l’attaque pour aggraver le score avec Bodur qui s’écroulait dans la surface de réparation sans que l’arbitre ne siffle (32e). Un avertissement sans frais avant la punition : Onega, le défenseur droit de Beauvais, allait à la faute sur le même Bodur et cette fois-ci, l’arbitre désignait le point de penalty (42e). Diallo en prenait la charge et le transformait d’un contre-pied imparable (2-0, 43e).

Publicité

Une deuxième période à sens unique

Les deux buts d’écart ne suffisaient pas aux coéquipiers de Poidevin. Bodur trouvait le poteau sur la première opportunité de la seconde période (46e). Jouant beaucoup plus sur la profondeur à raison d’une équipe de Beauvais désolidarisée, les attaquants de l’AC Amiens (b) étaient signalés hors-jeu sur chaque tentative d’incursion dans la surface. Toujours pas à l’abris, l’équipe de Benoît Sturbois devait compter sur la vitesse d’Isambart pour tromper le gardien qui avait déserté la cage à cause d’une passe en profondeur bien ajustée, cette fois-ci, par Ettaibi (3-0, 69e).

Publicité

Le résumé de la brillante victoire face à Méru (7-1)

La suite de la rencontre se caractérisait par de nombreuses occasions manquées avant le quatrième but inscrit par Isambart pour son doublé (4-0, 83e). Et comme le symbole d’une réussite fuyant le club de Beauvais, l’attaquant beauvaisien Boulghalache manquait le cadre après avoir dribblé le gardien amiénois à trois minutes du coup de sifflet final.

Trois matches, trois victoires

« C’est une belle semaine. On avait surtout un grand besoin de points, donc ces victoires nous font du bien. » Tels ont été les mots prononcés par Benoît Sturbois à l’issue de cette troisième victoire en l’espace de sept jours. « C’est un bon match qui vient clôturer trois rencontres sur lesquels on voulait prendre un maximum de points : au moins six, contre Breteuil et Méru. L’idée était de ne pas perdre pour laisser Beauvais derrière nous, ajoute-t-il. L’objectif est rempli, on a mis treize buts et on en a encaissé qu’un seul. On ne va pas pouvoir souffler parce que le maintien n’est pas encore acquis mais on met Beauvais à six points, c’est pas mal. Une victoire lors des prochains matches nous permettrait de nous maintenir, ce qui serait déjà très bien pour cette saison. »

National 3 : L’AC Amiens évite le faux pas

Irrégulière jusqu’à lors, l’AC Amiens (b) a enfin réussi à faire preuve de constance à travers plusieurs de ses matches. Mais au-delà de la série en cours, c’est bel et bien le contenu qui a marqué et réjouit Benoît Sturbois. « Je suis super content ! Déjà, on voulait la victoire, mais en plus quand il y a la manière… Ce qui a fait déjoué Beauvais, c’est le fait que nous on arrive à jouer », explique l’entraîneur amiénois. « On leur a posé de gros problèmes avec notre jeu de possession. D’habitude contre ce genre d’équipe qui joue sur la transition, qui est agressive sur le porteur du ballon, on a tendance à perdre notre football, jouer long… Là, on a insisté sur le jeu court et sur de belles phases de jeu. Tout le mérite revient aux joueurs, je leur tire un grand coup de chapeau pour ces trois matches. »

AC AMIENS (b) – BEAUVAIS (b) : 4-0 (2-0)

20ème journée de Régional 2

Stade Jean-Bouin, Amiens

Arbitre : M. Tournelle

Buts : Bodur (23e), Diallo (42e s.p.), Isambart (69e, 83e).

Avertissement : Bodur (43e)

AC AMIENS (b) : Boizart – Ameur, Piotrowski, Thioune (c.), Idez – Diallo, Facquier (Hutchinson 74e) – Isambart, Bodur (Kennich 74e), Ettaibi – Poidevin (Piim Salomon 68e)

Entrés en jeu : Hutchinson, Kennich, Piim

Entraîneur : Benoît Sturbois

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire