Régional 2 : L’ESC Longueau s’adapte aux circonstances


Face au report tardif de son match de championnat contre Chevrières-Grandfresnoy, l’ESC Longueau a bouleversé son programme qui va l’amener jusqu’au 32e de finale de Coupe de France, le 6 janvier prochain. 

La suite après cette publicité

Des vacances anticipées 

Leader de Régional 2, l’ESC Longueau pensait retrouver le championnat, une semaine après sa brillante qualification pour les 32e de finale de Coupe de France, avec un match contre Chevrières-Grandfresnoy ce dimanche. Cependant, ce choc des extrêmes se  jouera finalement vendredi en fin d’après-midi. « Je ne vais pas rentrer dans les polémiques parce que j’ai un 32e de finale à préparer, mais je trouve ça un peu bizarre d’apprendre le report de notre match en fin d’après-midi, alors que la Ligue doit être informée le vendredi midi, regrette Sébastien Léraillé. Maintenant, la priorité est la préparation de ce 32e de finale contre Vitré. »

La suite après cette publicité

Pour ce faire, l’entraîneur de Longueau a décidé de laisser au repos la majorité de ses joueurs jusqu’au 22 décembre, tandis que les autres (légèrement blessés ou fatigués) reprendront le chemin de l’entraînement le lendemain de Noël. Des vacances qui étaient planifiées mais qui interviennent donc plus vite que prévu. « On aurait aimé jouer car avoir des matches en retard est toujours problématique, souffle Léraillé. On va peut-être se retrouver à jouer à Pâques un match qu’on aurait dû jouer avant Noël. Maintenant, c’est comme ça, il faut faire avec. » D’ici là, les Longoicoisiens devraient disputer leur autre match en retard de championnat contre Chaulnes, le 23 décembre prochain.

La suite après cette publicité

R.P.

Laisser un commentaire