Régional 3 : Amiens Montières en toute humilité

Montières / SC Abbeville B Départemental
Entre deux eaux depuis plusieurs années, Amiens Montières a obtenu une nouvelle montée au niveau Ligue, un an après descendu depuis le Régional 3. Si l’objectif de pérenniser le club à ce niveau paraît accessible, la tâche ne sera toutefois pas simple pour Romain Collet et ses joueurs.

Première année réussie

Pour sa première année en tant qu’entraîneur, Romain Collet ne pouvait rêver meilleur scénario en permettant à Montières de retrouver le niveau régional. « C’est une première expérience qui se solde par une montée et j’en suis assez satisfait, explique-t-il. Ça n’a pas toujours été évident malgré le classement et ce que l’on a pu voir. Si on ne retient que le classement, c’est pas mal, mais il y a toujours des parties cachées et c’est ce qu’il va falloir améliorer pour la saison prochaine si on veut progresser et prétendre au maintien en R3. »

Malgré un titre de champion de la Somme, tout n’a pas été facile pour le club amiénois. « J’ai rencontré pas mal de difficultés sur pas mal de choses, comme l’organisation, le sérieux des joueurs, et c’étaient des choses que je ne connaissais pas, déplore l’ancien joueur de l’AC Amiens. C’était tout nouveau et ça n’a pas été simple. Quand on est joueur, on ne pense pas à l’envers du décor et il a fallu s’asseoir sur pas mal de principes que je m’étais fixé. En revanche, sur le résultat final de la saison, je suis ultra satisfait. »

Du changement à apporter

Désormais le plus dur arrive pour le club des quartiers, à savoir se maintenir sur la durée dans une ligue des Hauts-de-France impitoyable. « Le club a toujours un peu fait le « yo-yo » entre les deux divisions et aujourd’hui, le but c’est d’amener de la stabilité et de loger le club en R3. Il y a beaucoup de choses à changer, des mentalités à faire évoluer mais si tout le monde prend conscience que c’est possible, il y a des choses à faire, détaille Collet. Il y a toujours de bons joueurs dans les quartiers, mais être un bon joueur et être un bon joueur sérieux, ce sont deux choses bien différentes. Aujourd’hui c’est sur ça qu’il faut travailler. »

En toute humilité, Amiens Montières ne s’interdit toutefois rien pour l’avenir. « Il y a des choses à améliorer, des mentalités à faire changer pour évoluer au meilleur niveau possible en Régional 3 et pourquoi pas un peu plus haut à l’avenir. Maintenir ce club à terme en R3, ce serait déjà une belle chose, ambitionne l’entraîneur amiénois. Mais il y a des choses à amener. Les mentalités font que les joueurs viennent au match mais pas forcément aux entraînements. Tant qu’on est bon en match, ça va, mais ça ne passe que sur les petits niveaux. Plus on augmente en niveau, et plus ça devient compliqué si on ne s’entraîne pas. »

Avec un recrutement qui ne consistera qu’en deux ou trois petites retouches afin « d’amener de la profondeur au groupe », Amiens Montières tentera de valider l’objectif du maintien au niveau ligue pour ne pas retrouver le Départemental 1 un an après l’avoir quitté.

Adrien ROCHER

Laisser un commentaire