Régis Gurtner (Amiens SC) : « Deux buts trop rapides dans chaque mi-temps »


Décisif à de nombreuses reprises, Régis Gurtner n’a cependant pas pu empêcher la défaite de l’Amiens SC face au Paris Saint-Germain (4-1), plongeant le club en position de barragiste à la mi-championnat. Pour autant, le gardien de but amiénois se veut optimiste pour la suite. Entretien.

La suite après cette publicité

Vous avez longtemps retardé l’échéance mais cela n’a pas suffi…

On prend deux buts trop rapides dans chaque mi-temps, cela nous plombe le match. A la mi-temps, on se dit qu’il faut rester le plus longtemps possible à 1-0 mais au bout d’une minute de jeu ça fait 2-0… Dans un match contre une équipe aussi forte, ça devient très compliqué à 2-0. A 1-0, c’est toujours possible, il y a toujours de l’espoir… Malgré tout, sur la deuxième mi-temps, on a réussi à produire du jeu, on a eu des situations dangereuses, on touche la barre et on marque un but. Maintenant, ça reste le PSG avec de fortes individualités devant qui font la différence. Au fond de nous, on espérait faire un petit coup mais ça n’a pas pu être possible.

La suite après cette publicité

Parce que Paris est tout simplement trop fort…

Ça va vite, encore plus ici, au Parc, que quand on les reçoit. On savait que ce serait un match difficile, où il fallait minimiser nos erreurs. Je pense qu’on en a encore fait pas mal et on l’a payé cash, surtout sur le premier but où on veut attaquer et on finit par prendre un contre sur demi-terrain. Avec Mbappé, ce genre de situation ne pardonne pas.

La suite après cette publicité

Amiens est dix-huitième à la trêve, c’est forcément un constat d’échec…

Non, je ne dirais pas ça. Ce n’est pas le feu, on a dix-sept points, on sait qu’on est relégable mais il y a une deuxième partie de saison qui nous attend, qui sera importante, avec des mois de janvier et février très chargés. A nous de bien se reposer pendant la trêve, recharger les batteries, et revenir avec beaucoup d’enthousiasme. On sait qu’on va lutter jusqu’au bout, comme chaque année, avec cinq-six équipes, on est prêts pour ça, pour repartir au combat en 2020.

La suite après cette publicité

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi :

Luka Elsner (Amiens SC) : « Pas sûr qu’on ait fait tout ce qu’on pouvait faire »

Pas de miracle pour l’Amiens SC !

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo les gars! Defaite mais de toute facon pouvait-on serieusement esperer mieux? Ils ont mis 4 a Saint Etienne la semaine derniere sans replique… Certains en prennent encore plus dans le panier… Bravo car il y avait une equipe qui a essaye de repondre face au PSG, marquer un but c’est extraordinaire, j’imagine que Mendoza doit etre tres heureux, bravo a lui mais bravo a tous le groupe!
    Il ne faut rien lacher sur la seconde partie de saison, le maintien ca va le faire. Il faut que chacun se sente concerne par la mission en permanence!!! Joueurs, Staff, Supporters, pas un moment de repis, il y aura pour sur des defaites, mais en continuant ainsi ca va le faire! Pour moi une seule ombre au tableau le nombre de but encaisse… quand on joue le maintien il faut eviter cela… OK Prince Gouano va revenir, mais il ne fera pas le boulot seul, il va falloir du renfort a ce niveau la! Mais avec le retour des blesses l’equipe devrait avoir fiere allure pour la seconde partie de saison!
    Bonnes fetes a tous, que chacun passe de bons moments et revienne pret au combat

Laisser un commentaire