Régis Gurtner

S’il tire du positif du match nul contre le Paris Saint-Germain, Régis Gurtner espère que l’Amiens SC va savoir surfer sur ce bon résultat pour empocher de gros points sur les prochains matches. Entretien. 

Régis Gurtner, après ces trois matches contre Lyon, Monaco et Paris, on a du mal à comprendre votre position au classement…

On est très irrégulier ! On répond présent face aux grosses équipes, je n’arrive pas trop à m’expliquer ça. Or, c’est contre les concurrents directs que ça va se jouer. Prendre un point contre le PSG, c’est bien mais si on n’arrive pas à le bonifier contre Strasbourg mais surtout Metz et Nîmes, on ne s’en sortira pas. C’est vraiment important de reproduire ce genre de performances contre ces équipes-là.

Il ne faudrait pas que cette bonne performance débouche sur de nouvelles déceptions…

Cela fait trois gros qu’on joue et qu’on n’est pas ridicule, il faut s’appuyer là-dessus mais il faut pas qu’on joue comme ça que contre Paris, Lyon ou Monaco. Il faut garder les mêmes ingrédients contre Strasbourg, Metz et Nîmes. On n’a plus d’excuse aujourd’hui, on a montré qu’on était capable de faire de belles choses, à nous de le renouveler à chaque fois. On a les cartes en main pour s’en sortir et réussir à se maintenir. Devant ça remarque, maintenant c’est à nous d’être plus efficace derrière sur les prochains matches.

Comment appréhendez-vous ce match contre Strasbourg ? 

C’est une équipe très costaude et très difficile à jouer. Avec leur public, on s’attend à un match très compliqué mais si on joue comme contre Paris, en mettant beaucoup d’agressivité et beaucoup d’intensité dans le pressing, pas beaucoup d’équipes pourront s’en sortir.

A lire aussi : 

Quentin Cornette (Amiens SC) : « A force d’entendre Amiens plonge… »

Luka Elsner (Amiens SC) : « Nous avons besoin d’une attention extrême ! »

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire