(Source : Getty Images)

Alors que l’Amiens SC a dilapidé une avance de trois buts contre le Paris Saint-Germain pour finalement décrocher un match nul en toute fin de partie (4-4), Régis Gurtner regrette la facilité avec laquelle les Parisiens sont revenus dans la rencontre. Entretien. 

Régis, quel est votre sentiment à l’issue de ce match complètement fou ? 

Je pense qu’on ne pouvait pas imaginer un tel scénario ! Ça laisse un peu sans voix, c’est assez fou, surtout après avoir mené 3-0 puis après avoir été mené 4-3, avec trois buts encaissés sur coups de pied arrêtés. C’est dur mais c’est un peu à l’image de notre match contre Monaco, on laisse beaucoup de forces mais on ne récupère qu’un point. Ensuite, ça laisse beaucoup d’espoir pour la suite et les treize matches à venir. Notamment à domicile, il faudra rentrer dans chaque match avec la même envie, que ce soit Paris en face ou bien Metz et Nîmes, les équipes qui vont arriver. Il faut leur rentrer dedans et sortir de ces matches avec plus qu’un point.

Que s’est-il passé sur les trois corners qui permettent au PSG de revenir dans le match ? 

On sait que Paris a beaucoup de qualité, notamment dans ce domaine du jeu. Cela a été difficile pour nous, c’est aussi une question de responsabilité individuelle, même si on est sur une défense de zone. Ce qui est certain, c’est qu’on n’a pas le droit de prendre trois buts comme ça quand on joue le maintien ! Il va falloir qu’on en discute, qu’on règle ça, pour trouver les solutions sur les matches qui arrivent. C’est dommage de gâcher une telle performance de la sorte.

D’autant que le premier but intervient au pire des moments, juste avant la mi-temps…

Je pense que si on rentre à la mi-temps à 3-0, ce n’est pas le même match. On n’est pas pareil dans les têtes, même si on se remet vite derrière. On mène 3-1 contre le PSG, il faut essayer de ne pas reculer, même si ce n’est pas évident contre une équipe de cette qualité. Et ensuite l’idée était de continuer à leur faire mal sur les ballons qu’on avait à se mettre sous la dent.

Heureusement, il y a cette égalisation en fin de match pour sauver l’essentiel, à savoir un point…

Par rapport à notre prestation, cela aurait été immérité de ne pas prendre le moindre point. Cela efface aussi la fin de match contre Monaco, on a réussi à faire tourner les choses en notre faveur, en poussant et en marquant dans les dernières minutes. C’est important pour le groupe et pour l’état d’esprit sur les matches qui arrivent. Ce nul doit nous lancer pour le sprint final, avec sept matches à domicile à venir. Il faut vraiment afficher ce même état d’esprit à chaque match pour qu’on n’ait rien à regretter, en étant un peu plus efficace, un peu plus tueur dans les deux surfaces de réparation. Je n’ai aucun doute sur le fait que ça tourne en notre faveur.

Pour que ce bon résultat ne soit pas une simple performance isolée…

Cela fait trois gros qu’on joue et qu’on n’est pas ridicule, il faut s’appuyer là-dessus mais il faut pas qu’on joue comme ça que contre Paris, Lyon ou Monaco. Il faut garder les mêmes ingrédients contre Strasbourg, Metz et Nîmes. On n’a plus d’excuse aujourd’hui, on a montré qu’on était capable de faire de belles choses, à nous de le renouveler à chaque fois. On a les cartes en main pour s’en sortir et réussir à se maintenir. Devant ça remarque, maintenant c’est à nous d’être plus efficace derrière sur les prochains matches.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Gaël Kakuta (Amiens SC) : « On doit prendre les trois points ! »

Luka Elsner (Amiens SC) : « Content qu’on ait pu revenir au score ! »

4 Commentaires

  1. Belle analyse ! Constat et réactions à avoir pour la suite du championnat. Ce Regis est un joueur exceptionnel doté d’une belle analyse de la situation. Amiens peut encore forcer la décision du maintien si les joueurs croient en eux et si les planètes sont en alignement. Croisons les doigts !! Allez Amiens, sans peur et sans reproches !!

  2. Je ne suis pas dutout d’accord avec toi ‘ycroire2020’
    Stp voir mon commentaire sur l’article ‘les corners de la mort’….

    Le classement du journal l’équipe d’aujourd’hui classé Gurtner à la 18eme place des gardiens de Ligue 1,on est 19ème…..

    Combien de points certes sauvé par Régis Gurtner, mais combien de points perdus aussi à cause de Régis Gurtner ?

    D’autre part sa réaction à l’issue du match contre Toulouse – vers la tribune Nord est juste scandaleuse et inqualifiable de la part d’un joueur professionnel.

Laisser un commentaire