René Girard PFC
Paris FC

Très satisfait d’avoir fait tomber l’Amiens SC (1-2), René Girard estime que son équipe a bien répondu au combat proposé par son adversaire pour signer une troisième victoire en autant de matches depuis le début de la saison.

Publicité


La victoire du réalisme

« Quand on arrive sur la fin, on laisse venir un peu et la moindre faute est sanctionnée. On ne sait pas ce qui peut arriver mais on a été costaud. Amiens nous a proposé un jeu très engagé, on a laissé passer les 20 premières minutes assez difficiles pour nous. Ensuite, on a progressivement pris le dessus et l’efficacité était là. Défensivement, on n’a pas été mis trop à contribution. C’est trois points de plus pour nous, ce qui est fait n’est plus à faire. »

Publicité


Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

L’Amiens SC a pris une véritable leçon de réalisme

Ligue 2 : Troyes se relance, Chambly cale

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments