Suite aux déclarations de Premier ministre, indiquant que les sports de contact restaient interdits jusqu’au 22 juin prochain, même si les entraînements collectifs peuvent reprendre dès ce mardi 2 juin, la Ligue de football professionnel (LFP) a communiqué pour enterrer de manière définitive la saison 2019/2020 de football.

Calmer les ardeurs des opposants

Jean-Michel Aulas aura beau écrire à la terre entière, les parlementaires déposaient autant d’amendements que possible, la Ligue ne compte pas revenir sur la décision prise par son conseil d’administration, le 30 avril dernier, à savoir l’arrêt définitif de la saison 2019/2020. « Édouard Philippe a écarté à nouveau ce jour l’idée d’une reprise des compétitions, confirmant ainsi sa position exprimée le 28 avril. Il n’est donc pas question d’envisager un redémarrage de la saison 2019-2020 comme certains s’évertuent à le demander. Le contexte sanitaire s’améliore mais, le Premier Ministre l’a rappelé, la prudence prévaut. »

Reste que la France sera le seul grand championnat européen à ne pas relancer et terminer sa saison, l’Espagne, l’Italie et l’Angleterre ayant emboîté le pas à l’Allemagne, où le football a repris ses droits depuis une quinzaine de jours. « Avec les nouvelles annonces du gouvernement, les entraînements vont pouvoir reprendre courant juin et les clubs vont ainsi préparer au mieux la saison prochaine, qui démarrera en août, constate la LFP. La très bonne nouvelle dans les déclarations du Premier ministre, c’est que l’on peut espérer désormais une reprise en août avec une partie du public. Il faut penser aux acteurs du jeu et à nos supporters. »

Une manière de rappeler que la Ligue est déjà tournée vers l’avenir et en l’occurrence la saison 2020/2021. Une communique offensive qui n’empêchera pas Amiens, Ajaccio, Lyon et Toulouse de poursuivre leur combat devant la justice. Seul organe encore en mesure de relancer le championnat ou bien d’en modifier les conclusions. 

Source : AFP

A lire aussi : 

Ligue 1 : Jean-Michel Aulas tacle la LFP !

Edouard Philippe : « Il ne m’appartient pas de me prononcer sur les décisions des Ligues et des Fédérations »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire