La marche était trop haute pour l’Amiens SC

Amiens SC Toulouse
Panoramic

En quête d’une troisième victoire consécutive, l’Amiens SC se sera réveillé trop tardivement contre une solide et séduisante formation de Toulouse (0-1), qui aura attendu d’être en supériorité numérique pour concrétiser sa domination, ce lundi en clôture de la neuvième journée de Ligue 2.

La suite après cette publicité

Amiens malmené, Amiens battu

Le choc des revanchards entre une équipe d’Amiens en plein rebond, avec deux victoires prometteuses contre Grenoble et Sochaux, et une formation de Toulouse qui restait sur six matches sans défaite aura finalement été une confrontation à sens unique. S’il fallait attendre la seconde période, quelques minutes après l’expulsion de Blin, pour voir Amiens craquer sur un centre flottant de Spierings (0-1, 55e), traversant toute la défense sans être repris avant de tromper Gurtner, les Violets avaient largement dominé le premier acte. Le portier picard sortait alors le grand jeu pour détourner la frappe de Moreira (8e), avant de capter la déviation à bout portant de Koulouris (25e).

La suite après cette publicité

Très souvent en supériorité numérique dans l’entrejeu, dans un système en 3-5-2 parfaitement maîtrisé, Toulouse aurait déjà pu prendre l’avantage à la conclusion d’un superbe mouvement collectif ponctué par une frappe de Koné passant à quelques centimètres du poteau d’un Gurtner resté stoïque (35e). Malmenés, les hommes d’Oswald Tanchot répliquaient timidement avec une tentative contrée de Lusumba et repoussée difficilement par Dupé (22e). Aligné à la pointe de l’attaque en l’absence d’Odey, sanctionné pour raisons disciplinaires, Otero tergiversait trop sur une contre-attaque faisant suite à une touche manquée de Machedo (35e).

La suite après cette publicité

Paradoxalement, c’est une fois en infériorité numérique que l’Amiens SC parvenait à sortir de sa torpeur. Dans la foulée de l’expulsion de Blin, Otero perdait son duel contre le gardien des Violets (49e). En embuscade au second poteau, Wagué ne parvenait pas à cadrer sa tête sur un corner de Mendoza (61e). Avec les entrées de Timité, Lewis et Bianchini, les Amiénois intensifient leur pression dans le dernier quart d’heure, sans parvenir à se créer de véritables occasions, Ciss étant trop court pour prolonger au fond des filets le centre de Papeau (90e). Moins flamboyants, les Toulousains se contentaient de leur petit but d’avance. Suffisant pour signer un septième match sans défaite et remonter à la cinquième place au bénéfice de ce troisième succès consécutif.

La suite après cette publicité

Un objectif que l’Amiens SC n’aura pas su atteindre, la faute à un réveil trop tardif après une première mi-temps ratée. Avant d’aller à Auxerre, les joueurs d’Oswald Tanchot loupent une belle occasion de raccrocher le bon wagon, stagnant au treizième rang.

Romain PECHON

AMIENS SC – TOULOUSE : 0-1 (0-0)

9ème journée de Ligue 2 BKT

Stade de la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Perreau Niel

But : Spierings (55e)

Expulsion : Blin (47e)

Avertissements : Gomis (34e), Sy (67e), Lusamba (89e) pour Amiens ; Dejaegere (60e), Gabrielsen (90e+2) pour Toulouse

AMIENS SC : Gurtner – Alphonse (Papeau, 89e), Opoku, Wagué, Sy (Lewis, 81e) – Gomis (Bianchini, 81e), Blin (c.) Lusamba – Mendoza, Otero (Timité, 64e), Ciss

Remplaçants : Thuram (g.), Lewis, Assogba, Bianchini, Papeau, Traoré, Timité

Entraîneur : Oswald Tanchot

TOULOUSE : Dupé – Amian, Gabrielsen (c.), Rouault – Moreira, Dejaegere (Sanna, 90e+4), Spierings, Koné (Van den Boomen, 80e), Machado – Adli (Healey, 89e), Koulouris

Remplaçants : Goicoechea (g.), Rogel, Diarra, Sidibé, Sanna, Healey, Van den Boomen

Entraîneur : Patrice Garande

1 COMMENTAIRE

  1. Bon match j ai trouvé, ça méritait mieux si l arbitre n avait pas plombé le match…

    Cette compo me plait, il me reste juste un mystère à résoudre : entraîneur après entraîneur, Otero aka « les pieds carrés » qui arrive toujours à avoir une place de titulaire… Je comprends pas, le mec à l entraînement en semaine ça doit être Cristiano Ronaldo pour continuer à jouer à chaque journée.

    Si cette équipe continue avec cet état d esprit, on remontera au classement

Laisser un commentaire