Amiens SC

Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC. Après la claque reçue par Strasbourg, Amiens doit réagir et vite.

Revenir à l’essentiel

Après un début de saison prometteur, l’Amiens SC est clairement dans le dur ! Déjà en difficulté en seconde période à Rennes, avant la trêve internationale, les Amiénois ont tout simplement livré un non-match contre Strasbourg, la semaine dernière. « On a fait illusion les dix-quinze premières minutes mais nous n’y étions pas, en tout cas dans ce qu’une équipe qui a de l’âme doit dégager, assène Luka Elsner. Cela peut arriver à toutes les équipes de se rater complètement, c’est un signal fort sur une tendance actuelle, car on a aussi en tête la dernière demi-heure à Rennes, plutôt qu’un échec ponctuel. Maintenant, le constat est fait et je ne veux pas revivre la même soirée à Montpellier. »

Amiens creuse encore un peu plus

Rien ne va plus pour l’Amiens SC ! Au cœur de ce deuxième naufrage collectif de suite, Otero parvenait même à s’illustrer en récoltant un carton rouge après s’être essuyé les crampons sur le genou de Hilton, en tout début de seconde période. Et même si Amiens tenait en échec Montpellier à cet instant de la rencontre, grâce au premier but de Kakuta depuis son retour (1-1, 45e), les Picards pouvaient s’estimer heureux de ne pas être menés au score. Une nouvelle fois apathique en défense, Amiens encaissait un nouveau but sur coup de pied arrêté. Dans la foulée d’un corner repoussé au premier poteau, Hilton avait tout le loisir de remiser un long centre pour trouver la tête de Le Tallec, esseulé au point de penalty, qui trompait Gurtner avec l’aide de la transversale (1-0, 14e).

Sur un nouveau corner mal négocié, Laborde prenait le meilleur sur Zungu pour placer un gros coup de tête sous la barre transversale (2-1, 65e). Quatre minutes plus tard, profitant de l’apathie générale, Delort corsait encore un peu plus l’addition sur une lourde frappe dont il a le secret (3-1, 69e). Remplaçant au coup d’envoi et habituel bourreau des Samariens, Mollet y allait lui aussi de son but, après avoir eu le temps de contrôler le centre de Souquet pour ajuster l’infortuné Gurtner (4-1, 72e). Seule éclaircie dans le ciel chargé amiénois, le but plein d’abnégation de Lahne pour sa première sous le maillot amiénois (4-2, 86e) 

Le film du match

 

La réaction d’après match

Christophe Jallet : « A la mi-temps, on sentait un peu de nervosité, on avait prévenu qu’il fallait rester à onze. C’est dommage parce qu’on était bien revenu dans la rencontre, on sentait qu’on les gênait bien, peut-être qu’avec le temps on aurait pu marquer ce deuxième but qui nous aurait permis de gagner le match. Il ne faut pas tout jeter, parce que dans l’état d’esprit c’était pas mal. Il faut s’accrocher pour recevoir Reims et prendre trois points qui nous feront du bien. »

Valentin ROSE

À lire aussi :

[J15] Montpellier – Amiens SC : les raisons d’une nouvelle déroute

>[J15] Montpellier – Amiens SC : les notes du match

Laisser un commentaire