Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC. Deuxième match à domicile consécutif pour les coéquipiers de Régis Gurtner qui affrontent Nantes.

Publicité

L’heure de la confirmation ?

Le successeur de Christophe Pélissier se méfie grandement de Nantes, « une équipe en transition » depuis l’arrivée de Christian Gourcuff. « C’est un adversaire difficile à analyser, une bonne équipe qui a posé des problèmes à l’OM, ce qui n’est pas neutre. C’était plus simple d’identifier les principes de Lille, qui sont les mêmes depuis longtemps, poursuit Elsner. Aujourd’hui, le danger peut venir de plusieurs points avec Nantes, que ce soit du jeu direct, que du jeu au sol, entre les lignes, par phases de décalages avec des passes courtes. Pour nous, c’est une équation plus complexe à résoudre. C’est pour ça que j’ai demandé aux joueurs de se concentrer sur nos qualités, sur ce que nous savions faireAprès cette première victoire, on est encore plus attendu. À nous de tout faire pour que ça se passe bien à nouveau. »

Publicité

Un nouveau carton rouge fatal  

Rapidement réduit à dix, suite à l’expulsion de Dibassy qui regagnait prématurément les vestiaires après s’être essuyé les crampons sur la cheville de Touré (31e), l’Amiens SC pensait pourtant avoir accroché un miraculeux match nul lorsque Zungu égalisait à vingt minutes du terme, sur un service de Guirassy (1-1, 71e). Héroïques et surprenants dans un atypique 3-4-2, les Picards finissaient pourtant par céder en toute fin de rencontre. Lancé dans le dos de Jallet par Rongier, Simon piquait le cuir au-dessus de Gurtner pour offrir la victoire aux Canaris (1-2, 84e). Une finalité tout sauf illogique puisque, après des premières minutes intéressantes, Amiens était progressivement incapable de combiner dans la moitié de terrain adverse, régulièrement pris de vitesse par la bonne circulation de balle nantaise. 

Publicité

Le film du match

La réaction d’après match

Christophe Jallet : « On avait d’autres intentions que celles qu’on a montrées. On n’a pas réussi à appliquer notre plan de jeu et surtout à gagner les duels. Malheureusement on a pris ce carton rouge. Je pense que ce soir, si on a perdu ce match, c’est parce qu’on n’a pas mis ce qu’il fallait techniquement et dans l’engagement des duels pour espérer avoir mieux à la fin. Alors oui, à la fin on a eu une réaction d’orgueil avec l’égalisation tirée par les cheveux, mais nous avons beaucoup souffert ce soir. Quand il y a une équipe en face qui a de la qualité technique, qu’on est réduit à 10 et qu’en plus on ne met pas tout ce qu’il faut pour gagner un match, ça devient de plus en plus dur.

Publicité

Valentin ROSE

À lire aussi : 

[J3] Amiens SC – Nantes : l’ASC méritait-il mieux ?

[J3] Amiens SC – Nantes : les notes du match

 

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire