Mendoza

Durant cette période de confinement, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison de l’Amiens SC.  Vainqueur à Metz, Amiens aimerait bonifier ce succès par une victoire à domicile.

L’appétit vient en mangeant

Sur une pente ascendante depuis le retour de la trêve internationale, Amiens aborde sans complexe la réception de Bordeaux, un adversaire qui a trouvé son rythme de croisière. « On ne se positionne pas tout de suite en outsider en se disant « advienne que pourra, si on peut prendre des points on les prendra ». Ce n’est pas l’objectif que l’on se fixe ni la manière dont on souhaite aborder les matches, clame Luka Elsner. On essaie au contraire de contrôler au maximum notre performance et notre manière avec laquelle on peut se préparer pour réussir notre rencontre. »

Un match qui fait suite à celui remporté à Metz, le week-end dernier, et qui précède un déplacement périlleux à Angers – l’actuel dauphin du PSG – samedi soir.

Un dur retour à la réalité pour l’Amiens SC

Amiens avait lancé le match de la meilleure des manières avec un but express de Mendoza (1-0, 2e), titulaire pour la première fois de la saison et servi sur un plateau par Otero. Sauf que Bordeaux égalisait moins de dix minutes plus tard. Après une première relance manquée mais sans conséquence de Gurtner dès le coup d’envoi, Adli profitait d’une nouvelle erreur du portier amiénois pour trouver le fond des filets et ainsi ramener les siens à hauteur (1-1, 8e).

Très en retard sur Tchouameni, Calabresi concédait un coup franc qu’Adli convertissait avec brio et l’aide du poteau gauche (1-2, 45e+1). Au bord de la rupture, les hommes de Luka Elsner relevaient la tête après l’heure de jeu. Au coeur de la domination amiénoise, c’est finalement Kalu qui inscrivait le but du break et du K.-O. pour Bordeaux (1-3, 73e). Quoi qu’il en soit, Amiens a manqué de maîtrise et de qualité pour faire chuter une solide équipe bordelaise. Un véritable coup d’arrêt pour l’ASC.

Le film du match  

La réaction d’après match

Aurélien Chedjou : « On doit se dire les choses en face. Je pense qu’on a donné le bâton pour se faire fouetter. Il ne faut pas retirer le mérite aux Bordelais pour leur victoire mais on les a quand même beaucoup aidés. Il faut qu’on soit un peu plus concentrés et qu’on conserve la tactique mise en place. Mais ce soir, on leur a donné des occasions. Aucune passe n’est jamais facile dans le football. On les a bien aidés. Maintenant c’est à nous de gommer toutes ces petites erreurs pour la suite. »

Valentin ROSE

À lire aussi :

> [J7] Amiens SC – Bordeaux : L’histoire se répète

[J7] Amiens SC – Bordeaux : les notes du match

Laisser un commentaire