Rétro Janvier 2019 : L’Amiens SC enchaîne les désillusions

Denayer
Le second opus de l’Amiens SC dans l’élite du foot français désormais achevé, le 11 Amiénois vous propose de revivre la saison à travers notre rétrospective mensuelle. On continue aujourd’hui avec le mois de janvier caractérisé par de nombreux revers.

Le fait marquant

Vendredi 18 janvier – En déplacement au stade Pierre Mauroy de Lille, l’Amiens SC passe tout proche du coup parfait chez le dauphin du PSG. Menant au score dès la cinquième minute de jeu grâce au premier but de Juan Otero en Ligue 1, le club picard va ensuite s’écrouler au fil de la rencontre. Après un penalty concédé par Prince Gouano et manqué par Nicolas Pépé, la réduction du score avait lieu juste avant la mi-temps par le jeune Rafael Leao, créant un immense sentiment de frustration. Puis, le LOSC éteignait les faibles espoirs amiénois de repartir de Villeneuve d’Ascq avec un point en prenant les devants grâce à une tête parfaitement placée de Xeka dans les cinq dernières minutes du match.

Juan Otero : « Je dois encore travailler pour faire beaucoup mieux »

Les autres dates-clés

Samedi 5 janvier – Pour son premier match de l’année en 2019, l’Amiens SC accueille Valenciennes lors des 32emes de finale de Coupe de France. Avec un effectif largement remanié, le club picard s’impose tout de même sur le plus petit des scores grâce à une réalisation de Cheick Timité (1-0).

Amiens SC – Valenciennes : Timité MVP d’un match moyen

Mardi 8 janvier – Trois jours après sa victoire contre Valenciennes, l’Amiens SC doit faire face au SCO d’Angers en Ligue 1 suite à la reprogrammation de la rencontre. Dominant de la tête et des épaules ce match, les joueurs de Christophe Pélissier devaient toutefois concéder un match nul frustrant en raison de l’incapacité à mettre à mal le gardien adverse (0-0).

Samedi 12 janvier – Pour son deuxième match de la semaine à domicile, l’Amiens SC reçoit le leader, le Paris Saint-Germain. Solidaires et efficaces défensivement lors de la première période, les joueurs de Christophe Pélissier tenaient le choc face à la meilleure attaque du championnat. Mais il en fallait peu pour que le match tourne à la démonstration puisque les Parisiens marquaient par trois fois lors de la seconde période (0-3). Bien aidés par l’infériorité numérique amiénoise à la suite de l’expulsion de Khaled Adenon.

Bilan 2018/2019 : Khaled Adenon, la saison des paradoxes

Jeudi 24 janvier – Après une élimination en Coupe de la Ligue face à Lyon un mois plus tôt (2-3), Amiens affronte, une nouvelle fois, Lyon. Mais le match tourne rapidement au vinaigre car les Lyonnais prennent l’avantage dans la première demi-heure avant d’aggraver le score cinq minutes plus tard. L’expulsion de Fernando Marçal peu avant la mi-temps ne changera rien, Amiens est éliminé des coupes nationales.

Amiens SC – OL (CDL) : Le 24 février 2001, Lyon se joue de l’ASC en quart de finale

Dimanche 27 janvier – L’Amiens SC face à son bourreau, dernier épisode. Sans Saman Ghoddos mais avec Moussa Konaté sur le banc des remplaçants, les Amiénois s’inclinent pour la quatrième fois de la saison contre l’OL. Le seul but de la rencontre était inscrit par Jason Denayer de la tête (1-0).

Jeudi 31 janvier – Le jour le plus long. Pour les dernières heures du mercato, l’Amiens SC doit s’activer. Les pistes d’arrivées sont nombreuses, les départs aussi. Rafal Kurzawa et Sanasi Sy sont prêtés respectivement à Midtjylland et à Tubize. Serhou Guirassy et Erik Pieters rejoignent le club tandis que Gaël Kakuta et Yakou Meité sont restés sur la touche. Rageant.

Amiens SC : Que deviennent Gaël Kakuta et Yakou Meïté ?

Laisser un commentaire