A l’image de son équipe, Romain Basque a souffert au cœur du temps fort amiénois en milieu de seconde période. Soulagé d’avoir décroché la victoire, le défenseur du Havre considère qu’Amiens n’était pas loin de faire son retard dans ce match.

Publicité

Un rouge qui a fragilisé le Havre

« Quand on a pris le carton rouge, on a repensé au match de la semaine dernière. On a su faire avec même si c’était dur défensivement. C’est un match qu’il faut garder en tête parce qu’il va nous permettre d’avancer. On a affiché de la solidarité, on a eu moins de situations, mais on a su faire les courses, être costaud défensivement, même si on a concédé des situations. On a pu se reposer sur un grand Mathieu (Gorgelin, ndlr : le gardien havrais) qui a fait un grand match et il faut signaler sa performance. Amiens est une équipe qui a connu beaucoup de changements, ils ont perdu Guirassy qui était un poids important au sein de leur attaque. Maintenant, je ne m’inquiète pas pour Amiens. Ils ont eu des occasions, malheureusement pour eux ce n’est pas rentré. S’ils travaillent cet aspect, ils peuvent faire mal. Je ne vais pas dire que cette équipe nous a fait peur mais sur 10-15 minutes on a senti qu’il y avait quelque chose, on a tout mis en oeuvre pour ne pas leur laisser la moindre chance. »

Publicité

A lire aussi :

Alexis Blin (Amiens SC) : « Il ne va pas falloir rééditer ce genre de performance »

Luka Elsner (Amiens SC) : « J’ai trouvé ça insupportable »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire