Romain Collet : « Il va falloir s’endurcir »

Montières / SC Abbeville B

Promu de Départemental 1 en Régional 3, Amiens Montières vise le maintien à cet échelon. Si son entraîneur, Romain Collet, estime que son équipe a les cartes en main pour le faire, il pense également qu’il faudra être capable de répondre à l’intensité mise à ce niveau.

Quel bilan tirez-vous de la préparation ?

On a eu une préparation pas mal tronquée à cause des vacances et des absences de chacun. Le travail a été compliqué à mettre en place parce qu’on a pratiquement jamais eu l’effectif au complet. C’était une préparation un peu bizarre. On a aussi quelques problèmes sur le sérieux des joueurs pour les licences, on a pris pas mal de retard et on s’est retrouvé à douze sur la feuille de match en coupe de France parce qu’on n’avait pas assez de joueurs licenciés qui pouvaient jouer. C’était un peu la problématique de ce début de saison. Aujourd’hui, pratiquement tout le monde a donné sa licence et on a un groupe de trente-et-un joueurs sélectionnables pour la première journée de championnat. C’est mieux, mais ça a mis du temps et on a pris un peu de retard à l’allumage.

Comment se comporte votre groupe ?

Il y a un groupe intéressant mais c’est compliqué de le juger actuellement. Les matches amicaux ne disent pas forcément grand chose et en coupe de France, sans faire offense à Querrieu, on n’a pas eu un adversaire qui nous a vraiment mis en difficulté. Maintenant, on va avoir un gros morceau contre Méru qui sera une toute autre équipe. Là, il va falloir s’endurcir parce que, de ce que j’ai vu, on est parfois trop gentil. Le mot d’ordre de cette année ça va être de muscler un peu plus et travailler

Vous manquez d’impact dans les duels ?

On a recruté pas mal de jeunes joueurs et on sent de l’inexpérience, de gentillesse et ça peut être des manques pour passer le cap et pouvoir lutter contre ces équipes de R3 qui vont nous rentrer dedans et nous mettre en difficulté.

Comment analysez-vous cette victoire 2-0 contre Querrieu en coupe de France ?

On aurait pu en mettre plus mais on s’est mis par moment en difficulté aussi et on aurait pu prendre un but également. Sans trop forcer, on a été capable de gagner cette partie. Ce match n’est pas une référence, mais c’est toujours intéressant de gagner et d’être dans une dynamique de victoire. Maintenant, il va falloir faire beaucoup plus pour espérer quelque chose sur ce premier match contre Méru, c’est certain.

Au regard de vos adversaires et de la composition de votre groupe, pensez-vous avoir une chance de vous maintenir ?

Je reste persuadé que j’ai un groupe de joueurs intéressants pour envisager le maintien. Pour cela, il faudra aussi que tout le monde augmente son niveau, travaille à l’entraînement, écoute et surtout que certains grandissent. Aujourd’hui, je ne pense pas que le problème soit dans les pieds mais plus dans la tête.

Tous propos recueillis par Adrien ROCHER

Laisser un commentaire