mercato

Véritable feuilleton estival, le dossier Saman Ghoddos, milieu de terrain offensif de 24 ans, vient de connaître une évolution majeure. Annoncé à Huesca puis à Rennes, l’international Iranien devrait finalement s’engager avec l’Amiens SC, d’ici la fin de semaine.

Publicité

Un dossier rocambolesque 

Encore inconnu il y a peu, Saman Ghoddos est devenu l’un des grands acteurs du marché estival. Appartenant au club suédois Ostersunds, l’international Iranien a suscité les convoitises de nombreux clubs. Parmi eux, l’Amiens SC s’est rapidement positionné pour négocier l’arrivée du joueur de 24 ans. Alors qu’un accord était sur le pont d’être trouvé début août, le joueur avait finalement fait faux bond pour aller signer un pré-contrat avec la formation espagnole de Huesca.

Publicité

Problème le club auquel Ghoddos appartient ne s’était pas entendu avec son homologue espagnol. Son transfert non homologué, Rennes a alors transmis une offre estimée à 3,5 millions d’euros pour s’offrir les services du Suédo-iranien. La presse suédoise et française annonçait alors un accord tripartite pour le transfert de Ghoddos en Bretagne, le 12 août dernier. Les représentants du joueur étaient même à Rennes afin de préparer son arrivée en France.

Publicité

Amiens est resté en embuscade

Alors que l’affaire semblait réglée, un nouveau rebondissement mettait un terme aux négociations. S’estimant lésé, Huesca réfléchissait à la possibilité de saisir la FIFA afin de faire reconnaître le contrat signé avec Ghoddos et qui contenait notamment la cessation des droits d’images du joueur selon une source proche du dossier. Échaudé par la difficulté à conclure ce dossier, Rennes abandonnait finalement l’idée de recruter Ghoddos en fin de semaine dernière.

Dans le même temps, Amiens restait attentif à l’évolution du dossier Ghoddos et gardait même un contact permanent avec Daniel Kindberg, le président du club d’Ostersunds, et ses représentants. Sur le point de conclure le transfert du joueur deux semaines plus tôt, Amiens et Ostersunds ont finalement trouvé un terrain d’entente sur une indemnité estimée à quatre millions d’euros (+20% à la revente) selon une information des médias suédois et vérifiée par nos soins.


A moins d’un énième retournement de situation (qui n’est pas à exclure), Saman Ghoddos va donc devenir un joueur de l’Amiens SC d’ici la fin de semaine. Un dénouement heureux au prix d’une lutte acharnée pour s’offrir un joueur qui va désormais devoir prouver qu’il mérite pareil investissement.

Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire