Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « Il faut passer un cap ! »

Sébastien Léraillé ESC Longueau

A un peu moins d’un mois de la reprise de l’entraînement, en vue de la préparation de la prochaine saison de Régional 1, Sébastien Léraillé fait le point sur la construction de son effectif et de son staff. Entretien. 

La suite après cette publicité

Quelle est votre réaction à l’annonce du départ de Romain Kwinta ?

On avait un accord avec Romain, je lui ai laissé le temps de réfléchir, je ne voulais pas lui mettre la pression. Il a joué le jeu alors que ça n’a pas été facile pour lui. A l’AC Amiens, il retrouve un contexte qui lui sera peut-être plus favorable. Il y a des joueurs pour qui c’est compliqué quand ils redescendent d’un cran mais qui s’épanouissent plus à un niveau supérieur. Je suis content d’avoir bossé avec lui, c’est un charmant garçon. Il m’a montré sur les matches amicaux avant le confinement qu’il avait le niveau. Je suis très content qu’il ait retrouvé un autre projet et j’espère qu’il va réussir parce qu’il le mérite. C’est un bosseur ! Il ne doit pas se prendre la tête, il doit être spontané en tant qu’attaquant sans se poser trop de questions. Les qualités, il les a.

La suite après cette publicité

Pour le remplacer, vous pourrez compter sur l’arrivée de Kévin Dervillé…

J’ai su qu’il quittait les Portugais d’Amiens. C’est un joueur qu’on suit depuis quelques temps, qui a un profil différent, qui peut être très complémentaire avec mes joueurs de percussions sur les côtés. Je suis très content de travailler avec lui.

La suite après cette publicité

Vous perdez aussi Pierre Villez, un de vos milieux de terrain..

Pierre Villez s’en va pour le travail, et s’il n’avait pas ça il restait chez nous. Il a eu une offre par la FIA comme chef de projet. C’est un job qui lui va très bien. Il va à Genève et met entre parenthèses sa carrière le temps de bien s’installer là-bas. C’est un garçon qui va nous manquer.

La suite après cette publicité

A un peu moins d’un mois de la reprise de l’entraînement, dans quel état d’esprit êtes-vous ? 

On a eu une drôle de saison l’année dernière et je pense que dans les têtes, on n’était pas prêts à jouer en R1. Maintenant, les garçons savent à quoi s’attendre et j’espère qu’à partir du 18 juillet, ils seront prêts à faire les efforts et à s’investir comme il se doit pour jouer à ce niveau parce qu’il faut passer un cap. Les garçons sont depuis longtemps dans la nature et c’est important de s’y remettre plus tôt. On avance tout doucement. Au niveau du recrutement, il est presque terminé à moins qu’on ait une opportunité et je ne suis même pas encore sûr (ndlr : Charly Delaporte étant très proche de rejoindre Longueau). On a également renforcé le staff avec l’arrivée de Lysian Sauvé, qui sera en charge des gardiens et qui formera un binôme avec Basile Debugny, qui reste en charge de la préparation physique.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Romain Kwinta (AC Amiens) : « Renouer avec ce niveau pour me relancer »

Régional 1 : L’ESC Longueau enregistre un renfort défensif

ESC Longueau : Découvrez le programme de reprise

Laisser un commentaire