Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « La balle est dans leur camp »

Globalement satisfait de l’avant-dernier match de préparation de son équipe, ponctué d’un nul face à l’AC Amiens (2-2), Sébastien Léraillé a le sentiment que l’ESC Longueau est prêt pour se lancer dans la bataille du Régional 1. Entretien.

Quelle est votre analyse de cet avant-dernier match de préparation ? 

En première mi-temps, on était parti sur un système de jeu qu’on travaille depuis une dizaine de jours et on avait un peu le monopole du jeu. En seconde période, on a mis en place un autre schéma qui peut nous mettre en difficulté quand on ne le gère pas. Maintenant, j’ai bien aimé ce qu’on a montré en première période, que ce soit au niveau du bloc équipe ou de l’animation. On retrouve un peu de fraîcheur, c’est une bonne chose. Cela fait un mois que l’on prépare le championnat, je pense qu’on travaille bien et que tout est bien géré. Maintenant, la balle est dans leur camp. Il y a des garçons d’expérience dans le groupe qui doivent prendre leur responsabilité.

Quel est le programme d’ici la reprise du championnat ?

On va passer une journée ensemble samedi avec un dernier match amical. On ne sera pas loin de l’équipe qui va débuter le premier match de championnat. Ensuite, il restera une semaine pour préparer le match de Tourcoing qui sera important pour lancer la saison. Maintenant, on sait très bien qu’on aura des absents, des garçons seront en vacances. Pour autant, on a un groupe élargi et si je suis satisfait par la prestation de ceux qui jouent, les autres devront récupérer leur place à leur retour.

C’est indispensable d’adopter cette état d’esprit, il faut se persuader qu’on peut gagner les duels intelligemment.

Comment abordez-vous ce grand saut vers le Régional 1 ?

C’est un championnat assez compliqué et très exigeant. De notre côté, on a élevé notre degré d’exigence vis-à-vis du groupe. On ne va pas tout changer mais on a demandé aux garçons d’élever leur niveau d’implication que ce soit sur ou en dehors du terrain. À côté de cela, on a mis en place une vraie cellule avec un préparateur physique et un kiné plus un podologue. Beaucoup de personnes travaillent autour de cette équipe, je ne pense pas que les joueurs soient à plaindre. Maintenant, c’est à eux de prouver qu’on ne s’est pas trompé sur le recrutement. Ce sera leur challenge de bien figurer dans ce championnat.

Votre principal défi sera avant tout de répondre au défi physique qui vous attend dans ce championnat…

Si je me fie à ce match amical contre l’AC Amiens, j’ai vu des attitudes dans les duels, dans les intentions de récupérer les ballons, qui sont nettement meilleures. C’est indispensable d’adopter cet état d’esprit, il faut se persuader qu’on peut gagner les duels intelligemment. On sait pertinemment qu’il y aura des matches où on pourra jouer et d’autres où ce ne sera pas possible. Je pense que les garçons en sont conscients. C’est la raison pour laquelle on a accentué certains de nos matches de préparation sur l’impact physique.

Propos recueillis par Romain PECHON

À lire aussi : 

Amicaux : L’AC Amiens et l’ESC Longueau dos à dos

Régional 1 : L’ESC Longueau va devoir muscler son jeu

Laisser un commentaire