Face à un des nombreux prétendants à la montée, l’ESC Longueau a été tout proche de signer son premier succès de la saison, suite à l’ouverture du score de Delcuse. Même si son équipe a finalement été rejointe au score au cours d’un deuxième acte plus difficile, Sébastien Léraillé se satisfait pleinement de ce premier résultat. Entretien.

Publicité


Quel sentiment prédomine à l’issue de ce premier match de la saison ? 

L’objectif était de prendre un point, ça nous permet de mieux débuter que l’année dernière. Il faut aussi souligner le bon état d’esprit des gamins, il me manquait beaucoup de joueurs et les gamins qui sont entrés dans le match ont été à la hauteur. C’est positif, il faut continuer à travailler avec ces valeurs comme élément de base et trouver un peu plus de variétés au niveau de notre plan de jeu. Grande-Synthe a entamé le match timidement, sans vraiment mettre de rythme. C’était sans doute compliqué pour eux de reprendre le chemin de la compétition, après ce qui s’est passé avec leur descente l’an dernier. De notre côté, on a su bien défendre, on a adopté le bon état d’esprit et on a été intéressant d’un point de vue offensif. Dans un premier temps, on a bien fait déjouer cette équipe et on marque sur un coup franc de Demetz repris par Delcuse. On a aussi eu deux trois situations qui auraient pu nous permettre de doubler la mise. On peut faire 2-0 à la mi-temps, après avoir tapé la barre transversale en fin de première période. A la mi-temps, on a voulu s’ajuster au niveau de leur jeu long et finalement ils ont commencé à s’accélérer, ils ont mis beaucoup de mobilité dans leur jeu. Ils égalisent assez logiquement au regard de leur mainmise sur la seconde période.

Publicité


Ce break manqué vous laisse-t-il quelques regrets ?

Non, le nul est plutôt logique sur l’ensemble du match. Si on mène 2-0 à la mi-temps, c’est un petit hold-up quand même. Grande-Synthe aurait pu nous faire plus mal dans un autre contexte, maintenant on a su bien défendre et grappiller un point.

Publicité


Ce match est-il de nature à vous rassurer après la frayeur en coupe de France ? 

Oui mais j’attends confirmation maintenant. Il va falloir bonifier ce point à domicile, là où on avait un peu de mal l’an dernier. C’est le challenge qu’on doit relever sur le prochain match et on doit aussi gagner en constance, en efficacité et en rigueur. Pour bien voyager dans ce championnat, on ne peut pas se permettre de faire à nouveau le yo-yo. Cela aurait pu nous coûter très cher la saison dernière. Il faut aussi et surtout rester humbles, être conscient que Grande-Synthe n’était pas au complet. On doit continuer à travailler dans notre coin, sans faire de vagues, sans se prendre pour ce qu’on n’est pas. Ce sont les valeurs du club de Longueau et il faut impérativement les conserver sur l’ensemble de la saison.

Publicité


Tous propos recueillis par Romain PECHON

GRANDE-SYNTHE – ESC LONGUEAU : 1-1 (0-1)

Première journée de Régional 1

Stade Deconinck, Grande Synthe

Arbitre : M. Couchey

Buts : Mai (63e) pour Grande-Synthe ; Delcuse (38e) pour Longueau

ESC LONGUEAU : Descamps – Roussel, Dobelle, Petit, Kwinta – Demetz, Hede, Delcuse (Ranouille, 75e) – Bouvet, Dervillé, Vanpuywelde (Coussart, 60e)

Remplaçants : Ranouille, Coussart, Duvette

Entraîneur : Sébastien Léraillé

A lire aussi :

Régional 1 : Entame victorieuse pour Camon et Abbeville, Longueau préserve le nul

Antoine Buron (Amiens SC b) : « Rageant parce qu’il y avait la place pour mieux faire »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire