Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « Retenir le sérieux, la constance et l’investissement »


Un an après la terrible désillusion vécue contre Verton, l’ESC Longueau a cette fois-ci rendu une copie parfaite pour se défaire de Saint-Pol-sur-Mer, un autre pensionnaire de départemental 1. Au rendez-vous du sixième tour de la coupe de France, les Longallois peuvent encore rêver à une épopée similaire à celle de 2018. 

La suite après cette publicité

Sébastien, on imagine que la satisfaction est de mise au regard du résultat et du scénario de cette rencontre…

On a très bien débuté avec une première occasion au bout de trente secondes. On ouvre le score sur du jeu long après cinq minutes de jeu. Derrière on appuie encore un peu plus, Maxence Kwinta parvient à provoquer un penalty qui amène un carton rouge et c’est le premier tournant du match. Au bout d’un quart d’heure, on mène 2-0 et on est restés sérieux. On parvient à mettre le troisième juste avant la mi-temps également. Ils prennent deux cartons rouges en deuxième, ils ont fini à huit et on a déroulé. On va retenir le sérieux, la constance et l’investissement des garçons.

La suite après cette publicité

Le côté positif est que vous avez continué à pousser même à 3-0…

C’est une très bonne chose. Dans l’attitude, c’est bien. On est sur de bonnes attitudes en ce moment, et il faut les garder, les enrichir et les bonifier.

La suite après cette publicité

Parce que vous étiez sur vos gardes avant cette rencontre, au regard de ce que vous aviez vécu l’an dernier…

Tout à fait ! On verra à la trêve si ce groupe a progressé dans la maturité et dans la constance. Pour l’instant, on est sur la bonne voie mais il ne faut pas se relâcher, on doit continuer.

La suite après cette publicité

Terminer à onze contre huit, ce n’est pas courant !

Il y a eu un très bon arbitrage, il faut le signaler. Il a été dans l’observation de l’intégrité des joueurs. C’est vrai que de temps à autre, il y a quelques tacles qui sont partis. Je ne pense pas que ce soit de la méchanceté, c’est plus de la frustration. Cela peut nous arriver un jour aussi. Personne n’est à l’abri de trouver des joueurs frustrés, avec des attitudes qui ne sont pas adaptées au jeu. Je ne tire sur personne. Ils ont fini à huit et c’est dommage pour eux parce qu’il y avait pas loin de six cents spectateurs ! On a été très bien accueillis, on a vraiment ressenti ce dimanche de coupe de France ! Quand on regarde le résultat et les cartons, certains pourraient penser que c’est un club de voyous, mais non, on a été bien accueillis par le club, c’était très bien organisé. On avait un dirigeant qui était à nos petits soins. Je pense que ce que l’on a vu dans l’organisation et l’accueil, on peut s’en resservir !

L’aventure continue en coupe, ça commence à devenir intéressant…

C’est la troisième fois de suite qu’on est à ce niveau (ndlr : qualifié pour le 6e tour) et ça prouve que c’est une compétition qui nous tient à cœur. On a eu des tirages assez abordables jusqu’ici et il faut s’en servir. Pour le prochain tour, on prendra ce qui viendra.

Propos recueillis par Romain PECHON

SAINT-POL-SUR-MER (D1) – ESC LONGUEAU (R1) : 0-6 (0-3)

5ème tour de coupe de France

Stade Cité SNCF, Saint-Pol-sur-Mer

Arbitre : M. Delean

Buts : Bouvet (7e), Roussel (26e, sp), Vanpuywelde (45e), Demetz (62e), Kwinta M., 70e, Tassart (77e)

ESC LONGUEAU : Descamps – Roussel, Petit, Dobelle, Kwinta T. – Demetz, Lemaire Y., Kwinta M. – Bouvet, Dervillé, Vanpuywelde

Remplaçants : Fievet (g.), Delcuse, Tassart, Lemaire R., Deux

Entraîneur : Sébastien Léraillé

A lire aussi :

Coupe de France : L’ESC Longueau n’a pas tremblé

Titi Buengo (US Camon) : « On a respecté l’adversaire »

Laisser un commentaire