Sébastien Léraillé : « Il ne faut pas faire les malins »

Après la victoire de Longueau face à une bien modeste équipe de Chevrières-Grandfresnoy (3-0), Sébastien Léraillé se montrait satisfait du visage affiché par ses joueurs. D’ailleurs, celui-ci se projette déjà vers l’avenir et nous livre son ressenti sur le club et ses principales pistes de travail pour la saison prochaine. Entretien.

Vous aviez mis un point d’orgue dans l’idée de ne pas fausser le championnat. Vous le prouvez en jouant le jeu jusqu’au bout…

C’est l’état d’esprit de l’équipe. En plus, c’était la dernière de l’arbitre Laurent Sagnier, il fallait donc faire en sorte qu’il ait un match le plus plaisant possible. C’est un gars qui a fait 35 ans d’arbitrage, moi je le connais depuis une vingtaine d’années. Il a choisi de venir à Longueau pour son dernier match, c’était à nous de lui rendre hommage. On lui a fait honneur et on l’a arrosé de champagne à la fin parce que le foot ça rassemble tout le monde. On réussit à marquer rapidement mais au-delà du résultat il fallait aussi respecter l’adversaire et puis faire en sorte de faire plaisir aux supporters parce que c’était le dernier match à domicile.

Et vous êtes toujours en lice pour le sans-faute…

L’objectif de rester invaincu ne m’appartient pas, il appartient aux joueurs. S’ils veulent le faire, ils le font, en aucun cas ça n’apparaît dans mes causeries. Après il faut rester sérieux jusqu’à la fin du championnat et finir du mieux possible. Et il nous reste deux déplacements pour clore la saison et préparer la prochaine car je serai toujours l’entraîneur de Longueau.

C’était bien engagé et c’est désormais officiel…

Oui, c’est officiel. Mardi-après midi on a passé deux heures et demie à débriefer sur la saison. Je me sens bien à Longueau, j’ai la possibilité de travailler dans des conditions optimales. J’ai la chance d’avoir une équipe dirigeante à mes côtés et aujourd’hui, je ne me vois pas travailler sans ces gens-là. Pour moi, tout était réuni pour que je continue. On va recevoir les joueurs : ceux qui veulent continuer, continueront et ceux qui veulent voir autre chose, je les écouterai mais je ne retiendrai personne. Pour moi, le plus important, c’est l’institution et le club.

Régional 2 : Sébastien Léraillé prolonge l’aventure à Longueau

Quand on voit trois clubs de la Somme relégués en Régional 2 ce week-end, on se dit que c’est un sacré défi qui vous attend l’an prochain…

Quand tu descends tu dois te poser les bonnes questions. Pour moi, aujourd’hui le plus important c’est de rester dans son coin et bosser. Il ne faut pas faire les malins, je dis toujours aux joueurs de ne pas fanfaronner parce qu’une descente ça peut arriver à tout le monde, la preuve on y a eu le droit l’année dernière. On avait une part de responsabilité, j’avais une part de responsabilité. Aujourd’hui, je pense que la place du club de Longueau est en Régional 1. On avance tout doucement, j’ai la chance d’être dans un club où les gens sont derrière l’institution et c’est ça le plus important.

Donc il n’y a pas de peur ou d’appréhension avant d’aller à l’échelon supérieur ?

Non, j’ai des garçons qui ont connu la CFA2. On va laisser de côté la saison que l’on vient de faire. Ils ressortiront les souvenirs quand ils se retrouveront dans une dizaine d’années autour d’un verre en famille, entre amis… Il y a une remise en question perpétuelle et ça va être un gros chantier avec Pierre Bourdet, qui sera toujours mon adjoint la saison prochaine. Après je pense que l’arrivée de trois ou quatre joueurs va apporter un petit peu plus de concurrence et ça va permettre aux joueurs de ne pas s’endormir.

Vous avez déjà avancé le recrutement, ciblé certains profils ?

Oui, j’ai identifié des profils. On va commencer avec Pierre à travailler dessus et le plus important c’est qu’ils soient dans l’esprit de ce qu’on a mis en place cette année parce que c’est ce qui fait notre force. Si je contacte les mecs c’est que j’ai envie de travailler avec eux. Après j’ai beaucoup de demandes mais aujourd’hui le plus important c’est pas la demande mais avec qui je veux travailler. C’est dans ce sens qu’on va construire l’effectif pour la saison prochaine.

Tous propos recueillis par Romain PECHON avec R.G.

ESC LONGUEAU – CHEVRIERES-GRANDFRESNOY : 3-0 (2-0)

22ème journée de Régional 2

Stade Emile Noel, Longueau

Arbitre : M. Sagnier

Buts : Finaz (6e), Lemaire (30e), Bouvet (54e)

ESC LONGUEAU : Chatalen – Desenzani, Bertin, Boquillon, Roussel – Demetz, Lemaire, Guelfat – Bouvet, Duval, Finaz

Entrés en jeu : Ringuet, Vanpuywelde

Entraîneur : Sébastien Léraillé

Laisser un commentaire