Amiens SC entraînement Serhou Guirassy

Confiant et ambitieux avant la réception de Lille (samedi soir, à 20 heures) sur la pelouse du stade Crédit Agricole La Licorne, Serhou Guirassy s’attend également à un match compliqué face au vice-champion de France en titre.

Serhou Guirassy, la défaite à Nice est-elle digérée ? Est-elle encore dans les têtes ?

Personnellement, j’y pense encore, mais on a un match demain et on a la possibilité de démarrer notre saison. En plus on sera à domicile, et il faudra penser à ce match contre Lille et le gagner. L’équipe est déçue de perdre de cette manière en ayant fourni beaucoup d’efforts à dix, mais c’est le football. Ça peut nous arriver dans l’autre sens donc il faut lever la tête. On a un match à jouer demain et il faut se concentrer là-dessus.

Malgré les départs de joueurs majeurs, Lille semble déjà prêt et dangereux…

C’est mieux de les affronter dès le début du championnat. Je pense qu’ils sont quand même encore en rodage, si je puis dire. Les pertes de Thiago Mendes et Pépé enlèvent de la qualité mais ils les ont remplacé avec de très bons joueurs et ça va être un match difficile. Il va falloir batailler pour gagner.

Comment se créer plus d’occasions ? Vous n’en avez pas eu beaucoup à Nice…

C’est vrai que ça a été difficile d’en avoir à Nice. Comment s’en créer ? Il faut jouer au ballon, essayer de construire les attaques et il faut du soutien offensif. Ça ne vient pas que des joueurs offensifs, il faut aussi des latéraux qui participent, les milieux aussi. Ce n’est pas parce que tu joues à un poste qu’il faut rester figé. Il faut des dépassements de fonction. Si vous regardez les grands clubs, tout le monde participe aux phases offensives, c’est pour ça qu’ils arrivent à marquer beaucoup de buts.

L’arrivée de Gaël Kakuta doit être une bonne nouvelle pour l’attaquant que vous êtes…

Pour toute l’équipe et tous les joueurs, que ce soit les attaquants ou même les milieux, parce qu’il offre des solutions pour les joueurs excentrés. C’est une bonne nouvelle pour tout le monde.

Vous sentez l’équipe encore un peu intimidée ?

Non, je sens de la confiance. Mais c’est la Ligue 1, ce n’est pas facile. Il y a de très bonnes équipes et il faut de la confiance pour pouvoir faire de gros matches, et demain, il va en falloir. Il va falloir aussi l’appui des supporters.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

À lire aussi :

> [J2] Amiens SC – Lille : Kakuta dans le groupe ?

> Amiens SC : Bongani Zungu, l’emprise du milieu

> Christophe Galtier (LOSC) : « Amiens, une équipe bien organisée et très joueuse »

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here