steven nzonzi sacré champion du monde

Il est annoncé titulaire pour le troisième match de l’équipe de France au Mondial. Steven Nzonzi débute sa carrière professionnelle à l’Amiens SC, il y a dix ans de cela. Depuis, le natif de Colombes ne cesse de gravir les échelons. Jusqu’à atteindre le Graal pour tout joueur de football : être sélectionné pour une Coupe du Monde.

Publicité

Travailleur et attachant

Parmi les formateurs de Steven Nzonzi, Patrice Descamps garde de lui l’image d’un garçon attachant et besogneux. « C’est une belle fierté, pour l’ensemble du club. Parce que Steven fait parler de l’Amiens SC pendant cette Coupe du Monde. Surtout, c’est un bel exemple pour nos jeunes. Parce qu’il en a bavé pour en arriver là, se remémore-t-il. Il est d’abord passé par plusieurs clubs comme Paris, Caen et Beauvais avant d’avoir sa chance en professionnel. Ludovic Batelli avait profité du gros travail réalisé par Manuel Pires à la formation pour le lancer en équipe première. Steven avait alors apporté de l’énergie à son équipe. A travers la sélection de Steven, c’est le travail de formation de l’ASC qui est mis en lumière. »

Publicité

Discret et acharné, le milieu de terrain du FC Séville n’a en tout cas jamais oublié d’où il venait. « A force de travail et d’humilité, il a réussi à aller jusqu’au très haut niveau. L’an dernier, il m’avait envoyé son maillot du FC Séville. Preuve qu’il a toujours gardé un lien avec la formation du club, confie Descamps. C’est un homme qui a toujours été d’une grande simplicité et qui véhicule vraiment le bon message. Sa longue carcasse n’était pas toujours simple à porter. Mais il a toujours montré une volonté et une abnégation extraordinaire, sans jamais faire de bruit. »

Publicité

Loin des fioritures de certains, Steven Nzonzi devrait donc certainement livrer une prestation à son image face au Danemark. Sobre, efficace et au service du collectif.

R.P.

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire