TFC-Amiens SC, les raisons d’y croire

Ce samedi marque le retour des Amiénois face à un concurrent direct. La rencontre face à Toulouse (20h) est attendue de part et d’autre par les supporters qui aimeraient voir leur équipe se donner de l’air au classement. Même si la panique n’est pas de mise, l’ASC n’a pas le droit à l’erreur ce soir s’il veut quitter la place de barragiste. Voici les raisons de croire à une victoire ce soir. 

Toulouse en panne de victoire


Après un bon début de championnat avec 3 victoires en 4 matches, le TFC affichait un visage différent de la saison dernière. Néanmoins, au moment de jouer l’ASC, les Toulousains restent sur 9 matches sans victoire en ligue 1. De quoi laisser quelques espoirs aux supporters picards. Même si les 3 dernières défaites amiénoises ne sont pas réjouissantes, on peut tout de même compter sur un sursaut d’orgueil de la part des joueurs.

Le retour de deux hommes du pays


Christophe Pélissier et Alexis Blin sont tous les deux proches de la ville rose. Natif de la région, on sait que Pélissier était à deux doigts de s’engager avec les Toulousains cet été. Les négociations ayant échoué, ce dernier aura certainement à cœur de prouver que les Toulousains ont fait une erreur de le laisser à Amiens. De plus la famille de l’entraineur Amiénois devrait être présente au Stadium de Toulouse. Pour Blin, l’esprit de revanche devrait être encore plus présent. Non intégré dans la rotation cette année à Toulouse alors qu’il avait fait ses preuves, il avait alors remplacé numériquement Zungu au poste de milieu. Cette envie supplémentaire de se dépasser pour l’équipe peut être la clé du succès ce soir.

Fin de série ?


L’ASC et le TFC sont tous les deux confrontés à une série de résultats négatifs. Or on sait bien que toute série à une fin et pourquoi ne pas croire à une renaissance de l’ASC à l’extérieur. Les bonnes choses entrevues à Metz et Nice doivent faire pencher la balance du côté des Amiénois. En manque cruel de point, l’ASC est dans l’obligation de réaliser un match plein pour se rassurer collectivement. L’année dernière, ils avaient toujours répondu présent dans les moments importants de la saison. La pression du résultat qui pèse de plus en plus sur les hommes de Christophe Pélissier peut leur permettre de se surpasser. Battre un concurrent direct, de surcroît à l’extérieur, peut définitivement lancer la saison des Amiénois.

Le retour d’une attaque performante ?


Malgré l’absence de longue date de Moussa Konaté, l’ASC enregistre le retour de Mendoza dans ses rangs. La paire sud-américaine amiénoise emmenée par Otero et Mendoza ainsi que Ghoddos peut être ravageuse à l’extérieur. La vitesse de ces trois hommes est un atout majeur pour l’ASC qui évolue en contre à l’extérieur. Néanmoins il faudra se montrer plus efficace qu’à Nice la semaine dernière. L’enjeu est bien de marquer les premiers pour pouvoir contrôler la rencontre.

Valentin ROSE

Laisser un commentaire