Thomas Monconduit (Amiens SC) : « Le recours du club est cohérent, j’y crois encore »


Loin d’être séduit par la reprise du football en Allemagne, Thomas Monconduit a encore espoir de voir l’Amiens SC obtenir gain de cause à propos du recours déposé pour faire annuler sa relégation en Ligue 2. Pour autant, le milieu de terrain est bien conscient que le combat ne sera pas simple pour le club picard, seul contre le reste du football français.

La suite après cette publicité

Un espoir encore présent

« J’ai été choqué et surpris, surtout par rapport à la rapidité avec laquelle les instances ont pris cette décision (ndlr : l’arrêt des championnats avec montées et descentes). Le recours du club est cohérent, tout se tient, j’y crois encore. Le scénario le plus probable me semble être un championnat à 22. Je ne me vois pas reprendre et terminer le championnat dans un mois, alors que le gouvernement a annoncé l’arrêt des compétitions. Le championnat à 22 me semble le plus cohérent. Les entraîneurs et les joueurs ont été sondés, c’est ce que tout le monde préconisait mais personne n’a été écouté. Le monde du football ne donne pas une bonne image, on est beaucoup critiqué. Cela me rend triste de voir cette bataille de millions, alors qu’il y a des choses plus importantes en ce moment. La communication du monde du football n’est pas bonne. »

La suite après cette publicité

Son avis sur la reprise de la Bundesliga

« Personnellement, je ne me vois pas évoluer dans une telle atmosphère. Maintenant, il ne faut pas se mentir, le football est une économie assez importante, si on doit appliquer des mesures sanitaires telles qu’en Allemagne, on le fera. Même si cela ne ressemble pas au football qu’on aime. Voir les gens masqués sur le banc, je trouve ça un peu nul. Sachant que quand il va rentrer sur le terrain, il ira au marquage tout de suite sur un corner… Des stades vides, des gens masqués, des joueurs qui fêtent à peine leur but, ce n’est pas ce qu’on veut, ce n’est pas le football qu’on aime mais si on doit reprendre dans ces conditions, on le fera. »

La suite après cette publicité

Son soutien à une initiative de grève

« Je fais partie des joueurs qui sont prêts à faire grève. Maintenant, je sais comment ça marche, je sais que tout le monde ne sera pas solidaire, que certains clubs n’ont pas intérêt à faire grève. Tout le monde n’ira pas dans le même sens. Il faut faire quelque chose pour que le championnat passe à 22. Les bruits qui courent chez les joueurs, c’est que tout le monde trouve absurde de pénaliser deux équipes, dans cette période difficile économiquement parlant. Tout le monde était pour qu’on récompense deux équipes de Ligue 2 mais qu’on ne pénalise pas deux équipes de Ligue 1, sachant qu’une descente implique énormément de gens qui vont perdre leur travail. »

La suite après cette publicité

Source : Europe 1

A lire aussi : 

Alexis Blin (Amiens SC) : « Je le vois comme une injustice »

Bernard Joannin (Amiens SC) : « La France peut revenir sur sa décision et reprendre les championnats »

Laisser un commentaire