Thomas Monconduit : « C’est beau ce qu’on a fait »

Amiens SC entraînement Monconduit

Présent depuis le National, Thomas Monconduit symbolise parfaitement la montée en puissance de l’Amiens SC ces dernières années. Encore prégnant cette saison, le milieu de terrain a grandement contribué au maintien. Entretien. 

Thomas, quel est le sentiment qui prédomine après ce match ? 

La joie ! On est vraiment heureux, c’est enfin fini. C’est la troisième année où on joue notre saison sur la dernière journée. C’est stressant et difficile émotionnellement mais on l’a fait encore une fois. Au coup de sifflet final, on sait qu’on reste en Ligue 1, on est heureux et soulagé. On savait qu’il fallait gagner mais on savait aussi que les autres résultats étaient en notre faveur.

Ces sentiments sont-ils décuplés après une saison aussi éreintante ? 

La saison a été difficile parce qu’on a manqué de chance, parce qu’il y a eu pas mal de blessures. On avait un effectif assez restreint, on s’est donc battu jusqu’au bout et c’est beau ce qu’on a fait dans les conditions qui étaient les nôtres. Peu d’équipes auraient réussi à le faire. On finit quinzième, on passe devant deux équipes sur cette dernière journée. On a vraiment notre place en Ligue 1, le club évolue chaque année pour se pérenniser. Il grandit sur tous les plans, c’est très bien.

Je me sens bien ici, mais maintenant je ne connais pas mon avenir.

Avez-vous douté dans la dernière ligne droite ? 

Pas tant que ça. Il est vrai qu’à un moment donné on ne marquait pas mais on l’a fait au meilleur des moments, à la dernière journée. On n’a jamais douté et c’est aussi ce qui a fait notre force. Toute la semaine, on n’a pas eu le sentiment de jouer le match de notre vie. Il y a eu une super ambiance, personne ne s’est mis la pression. On savait ce qu’on avait à faire et on l’a fait.

Vous faites partie de l’aventure depuis le National. C’est symbolique et on imagine que cela a développé un attachement à ce club d’Amiens…

Je le redis, j’aime ce club, j’aime la ville et les dirigeants. Je me sens bien ici mais maintenant je ne connais pas mon avenir. Jouer tous les ans le maintien c’est difficile, on aspire toujours à jouer un peu plus haut. Maintenant, si je dois faire ma vie à Amiens, je ferai ma vie à Amiens. Quant au coach, on verra bien et je pense qu’on connaîtra son avenir dans les médias.

Propos recueillis par Romain PECHON

1 COMMENTAIRE

  1. Il faut absolument garder ce joueur dans l’effectif prochain…quelle progression en 4saisons.
    Un gros volume de jeu, une grosse envie le véritable soldat du milieu amienois.un bon mercato passe par du recrutement intelligent mais aussi en sachant garder ces joueurs la! Sans doute le meilleur amienois sur la saison

Laisser un commentaire