Amiens SC Thomas Monconduit

Lucide quant à la prestation de l’Amiens SC face à Nantes (1-2) samedi soir, Thomas Monconduit est frustré par ce début de saison et aspire à apprendre au plus vite des erreurs commises sur les trois premiers matches. Entretien.

Peut-on dire que le sentiment est similaire à celui contre Nice en ouverture du championnat ? 

C’est effectivement difficile de gagner des matches à dix. Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire. C’est le même scénario qui se répète, d’autant qu’on prend encore un but à la fin. Si on joue dix minutes en infériorité, ça pourrait encore aller. Là, à chaque fois, on joue plus d’une heure à dix. A un moment donné, il y a forcément moins de fraîcheur que si on était resté à onze contre onze.

Cela fait deux rouges en trois matches, c’est beaucoup déjà…

Il faut qu’on rectifie ça. L’équipe est fragile, c’est un geste maladroit de Bakaye (Dibassy). Maintenant, sur le coup, je vois tout de suite qu’il y a rouge. On a mis l’agressivité qu’il fallait mais un pied un peu haut… Et puis, ça donne un carton rouge.

Avant ça, l’entame de match n’était pas forcément très bonne…

C’était difficile, oui. Ce sont des choses qui arrivent. On ne va pas réussir tous nos débuts de match. Maintenant, il faut qu’on gère ça un peu mieux. Quand on sent qu’on est moins bien, il faut savoir passer ces moments-là.

Pourtant, vous étiez proches d’arracher le point du nul…

Mais comme la dernière fois on finit par se faire punir. On y a cru, même après avoir pris le deuxième but. On avait encore espoir d’égaliser une seconde fois. Après, c’était difficile en fin de match, on n’avait plus vraiment de jus.

Avez-vous le sentiment de lâcher des points à votre portée ? 

C’est exactement ça. Nice et Nantes étaient vraiment à notre portée, c’est embêtant de ne pas concrétiser. Maintenant, comme après Nice, on va tâcher de réagir. On apprend de nos erreurs, doucement. Il va vite falloir apprendre car le championnat est lancé.

Propos recueillis par Romain PECHON

A lire aussi : 

Régis Gurtner : « On a manqué de lucidité »

Chadrac Akolo : « Une bonne claque »

Bongani Zungu : « Montrer plus de discipline »

2 Commentaires

  1. Nous avons pris une leçon de football à la sauce Gourcuff , pas de regrets car même à 11 nous étions en grande difficulté, nous nous sommes vus plus beaux, nos latéraux ont souffert , le milieu aussi, oui nous serons encore en lice pour le maintien, ne l’ Oublions pas

Laisser un commentaire