Thomas Monconduit : « Je déteste l’injustice »

Invité de l’émission Le Vestiaire sur RMC Sport lundi soir, Thomas Monconduit est revenu sur l’épisode du brassard de capitaine, qu’il avait décidé de céder en janvier 2018 après l’avoir assumé pendant un an et demi.

Le brassard, un poids devenu trop lourd

Capitaine de la montée en Ligue 1 Conforama, Thomas Monconduit avait surpris tout son monde en laissant le capitanat à Prince Gouano à l’occasion de la réception de Montpellier, le 17 janvier 2018. Un choix que le milieu de terrain de 28 avait longuement mûri afin de se délester d’un poids et de ne plus se sentir intouchable. « Mes performances étaient moins bonnes et je déteste l’injustice. Un jour, je vais voir le coach et je lui dis « je fais des mauvais matchs… mettez quelqu’un d’autre (en tant que capitaine) ». Même vis-à-vis du groupe…

Il me dit « je ne peux pas Thomas, tu es capitaine ». En enlevant le brassard, cela me permettait de dire « vous pouvez m’enlever du groupe si je suis mauvais ». Au final, cela m’a remis un petit coup de boost en disant « maintenant il peut me sortir ». Tu t’endors un peu et j’avais besoin de cette petite piqûre. » Depuis, Thomas Monconduit a toujours été titularisé par son entraîneur quand il était à la disposition de ce dernier. De son côté, Prince Gouano a repris le flambeau avec un certain succès.

Source : RMC Sports

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
homme du match

Un match nul et une note du match logique

Amiens Portugais Breteuil

Régional 2 : Amiens Portugais – Breteuil en images