Tiffany Vassant (Amiens SC) : « On a manqué le coche en première »

Unique buteuse de l’Amiens SC, battu en ouverture du championnat de Division 2 par Grenoble (1-2), Tiffany Vassant regrettait le manque de réalisme de son équipe en première période. Sans pour autant s’inquiéter pour la suite de la saison. Entretien. 

Après votre bonne première mi-temps, vous ne vous attendiez sans doute pas à une telle finalité…

C’est vrai qu’on a fait une bonne première mi-temps, même le coach nous là dit dans les vestiaires, mais on a aussi manqué le coche à ce moment-là. C’est vrai que ce n’est pas facile pour toutes les filles, beaucoup découvrent ce championnat. En deuxième mi-temps, on n’a pas mis la même poigne quand première et on s’est fait transpercer en prenant deux buts.

D’autant que l’égalisation intervient rapidement au retour des vestiaires…

Je pense que ce but nous a fait très mal. On s’est désorganisées, on n’arrivait plus à trouver les relais et en D2 ça ne pardonne pas. Derrière ça, on a pris ce deuxième but et on s’est complètement écroulées.

Peut-on parler d’excès de confiance à 1-0 ?

On était bien, on réussissait à les balader. On était peut-être trop euphorique après ce premier but. Ensuite, on a complètement perdu la confiance et le fil du match. Grenoble était une belle équipe mais pas forcément plus fort que nous. On a vu en première période qu’on pouvait les bouger. C’est ça qui est le plus frustrant. Après, on n’est pas abattu, ce n’est que le premier match. On espère que ces trois points ne vont pas nous mettre en difficulté plus tard dans la saison. Il faut se baser sur la première mi-temps, se dire que tout n’a pas été mauvais et repartir de l’avant la semaine prochaine.

Ce match doit apporter une prise de conscience par rapport aux ingrédients à mettre dans ce championnat ? 

Après le match, on a tenu ce discours entre nous. On a compris que la D2 ça marchait ainsi. On en est conscientes et on sait qu’on ne pourra pas dérouler comme en R1 après avoir ouvert le score. La suite ne nous fait pas peur mais il faut faire attention. On a une très très bonne équipe, il faut encore trouver des automatismes. Au fur et à mesure du temps, quand on aura bien lancé la machine, je pense qu’on pourra faire de belles choses.

Propos recueillis par Romain PECHON

Crédits photo : Amiens SC féminines

A lire aussi : 

Hicham Andasmas : « J’ai totalement confiance en mon groupe »

Division 2 : L’Amiens SC débute par une défaite

Laisser un commentaire