Titi Buengo : « Amiens était la meilleure opportunité pour Milan »

Attaquant de l’Amiens SC entre 2006 et 2008 puis lors d’un cours passage à l’occasion de la saison 2015/2016, Titi Buengo a eu l’honneur de voir son fils être repéré par le club présidé par Bernard Joannin. Attaquant comme son père, le jeune Milan, âgé de 15 ans, va ainsi intégrer le centre de formation amiénois à partir du mois de janvier. De quoi faire la fierté de l’ancien international angolais.

L’Amiens SC, un choix naturel

« Je suis fier de lui. Je vois tous les sacrifices consentis depuis des années pour avoir cette chance d’intégrer un centre de formation, confie, non sans motion, Titi Buengo. J’ai été joueur professionnel pendant des années mais je n’ai pas eu la chance de passer par un centre de formation. J’aurais rêvé avoir cette chance. » Jusqu’ici au club de Camon, dont l’équipe fanion est entraînée par son père, Milan Buengo a été repéré lors d’un match de championnat face à l’Amiens SC. « A l’issue de cette confrontation, Amiens a approché deux joueurs, Louis Fildard, qui a préféré aller à Lille, et donc Milan, précise celui qui a fait trembler les filets à dix-sept reprises en 2007/2008. Jusqu’ici, il était couvé à Camon mais on savait très bien qu’il y aurait une décision à prendre à 16 ou 17 ans. »

Amiens SC : Le fils d’un ancien grand nom rejoint le club

Et si d’autres clubs ont également fait part de leur intérêt, Titi Buengo a tout naturellement conseillé à son fils de rejoindre l’Amiens SC. « Je pense que c’est la meilleure opportunité possible pour lui. La priorité était de favoriser l’environnement familial. Il reste sur place, il va pouvoir grandir auprès des siens, continuer de recevoir notre éducation, se félicite le coach de l’US Camon. Quant à Milan, Amiens a été le premier club à réellement l’approcher, il n’a donc pas hésité. Maintenant, à lui de prendre son envol et de faire ses gammes, être assidu, pour espérer quelque chose à la fin des deux prochaines années. »

Le nouveau format de la coupe de France divise !

Quoi qu’il en soit, Titi Buengo mesure encore le chemin à parcourir pour que son fils puisse se faire une place dans la jungle impitoyable du football professionnel. « C’est un attaquant très fort techniquement, capable d’avoir de très bonnes prises de base, très adroit devant le but. Il a déjà un sang froid énorme devant le but pour son âge, détaille-t-il. Maintenant, il doit encore gagner en agressivité et se développer sur le plan physique, parce qu’il est encore tout frêle, sa croissance n’était pas encore terminée même s’il est déjà grand en taille. Il doit devenir un chien, comme pouvait l’être son père (rires). » S’il faudra encore s’armer de patience pour espérer voir de nouveau un Buengo sous le maillot de l’Amiens SC, en professionnel, tout semble réuni pour que la belle histoire s’écrive sous nos yeux au fil des années.

Roman PECHON

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Amiens SC Lusamba

Arnaud Lusamba (Amiens SC) : « Enfin un match plein ! »

Ligue 2 : Deux journées décalées en raison de la coupe de France