Titi Buengo : « Mon équipe se porte bien »

Titi Buengo

Malgré un scénario qui lui laisse des regrets, Titi Buengo apprécie le contenu des rencontres de l’US Camon, tenu en échec hier par Longueau (1-1) dans le derby de Régional 1.

Titi Buengo, il y a de la frustration après ce match et ce scénario ?

C’est surtout le scénario qui ne passe pas. Il faut que l’on s’habitue à ce que ce soit comme ça, mais je trouve dommage et regrettable qu’il y ait eu autant de faits de jeu qui ont marqué ce match.

Au-delà de ces faits de jeu, vous n’avez pas su profiter de votre supériorité numérique…

Elle ne s’est pas forcément vue dans le sens où une équipe joue à dix, elle n’est pas non plus trop amoindrie parce que c’est juste une histoire de décalage. J’ai rarement vu des équipes qui sont à un de plus qui se trimballent facilement dans le jeu. C’est juste que l’on a manqué de patience dans nos circuits et Longueau a mis un bloc bas et attendait pour procéder en contre. Le but c’était de ne pas perdre non plus, mais on était venu avec des intentions pour ce match et c’est vrai qu’il y a de la frustration.

Cette deuxième mi-temps moins bonne ne vient-elle pas aussi de ce contexte et de ces faits de jeu ?

Pour les deux équipes ! Longueau a eu du mal en première mi-temps, ils n’ont pas vu le jour, et en deuxième, c’était équilibré mais les faits de jeu ont beaucoup aidé à ce que l’on sorte de notre match, et c’est plus embêtant. Il n’y a pas Camon qui a baissé les bras ou quoique ce soit, ce sont des faits de jeu. Je ne pense pas que, dans un contexte comme ça, tu peux jouer au foot. Il y a des choses que l’on peut accepter, mais il faut savoir faire les choses des deux côtés, c’est ça qui est embêtant sur ce match.

Ça fait deux journées de suite où vous avez l’avantage mais vous le conservez pas…

On essaye de tenir le score, mais on ne le tient pas. Aujourd’hui, on manœuvrait à l’extérieur, le plus important c’était de ne pas perdre et on est quand même content du point pris. Ça va nous permettre de continuer à travailler. Ce sont deux matches sans défaite donc ça reste positif.

Positif sur le plan comptable, mais aussi dans le jeu, parce qu’on a vu de belles séquences sur ces deux matches contre Longueau et Wasquehal…

Il y a eu de très belles séquences oui ! Après il y a un problème avec Camon. Je ne lis pas trop la presse, ce sont plutôt les joueurs ou l’entourage qui me parlent de ce qui est mis dans la presse mais c’est souvent écrit que l’on a été dominé ou autre donc je trouve que c’est un peu dommage comme lecture. Comme vous l’avez dit, contre Wasquehal, on maîtrisait notre sujet ! Marquer deux buts à cette équipe, ce n’est pas donné à tout le monde, même si on a eu du moins bien. Contre Longueau, on a maîtrisé notre sujet et ils n’ont pas existé en première mi-temps et ils ne nous ont pas battus non plus. Mon équipe se porte bien, il y a juste des réglages à faire, et on va continuer à aller de l’avant.

Propos recueillis par Adrien ROCHER

Laisser un commentaire