Titi Buengo US Camon

Bien ballotté par une équipe d’Avion qui joue sa survie en Régional 1, l’US Camon est passé tout proche de la correctionnelle (0-0). Déçu par la prestation de ses joueurs, Titi Buengo espère une réaction lors du prochain déplacement à Outreau. Entretien.

Titi Buengo, on vous imagine déçu de ce match nul…

Oui, parce qu’on perd des points, mais au vu du contenu, c’est logique, et je dirais même qu’Avion méritait mieux.

Êtes-vous surpris de cette prestation ?

Les joueurs n’ont pas fait ce qu’il fallait et ils ont été dans la réaction plutôt que dans l’action, et c’est difficile quand c’est comme ça. On n’a pas été spécialement dominés, ça a été équilibré en première mi-temps, mais quand ils ont eu le vent pour eux, on a été mis en difficulté sans avoir de sursaut d’orgueil. Ça a manqué d’envie et on s’est regardé jouer.

Vous avez peut-être payé les absences avec l’enchaînement de suspensions…

Non, je ne me cacherai jamais derrière ça. Les quatorze qui étaient là, j’estimais que c’étaient les meilleurs pour disputer ce match. C’était à eux de saisir leur chance. Les absents n’étaient pas là mais il fallait en profiter. On a eu du déchet dans les dernières passes, les transmissions, donc c’était difficile de bien finir devant le but. Avion a eu de très bonnes situations sur coups de pied arrêtés, ils tapent la barre. On a fait un mauvais match, mais on s’en sort bien.

C’est donc plus la satisfaction qui prédomine au regard du scénario…

Je ne suis pas satisfait, mais je prends ce point parce que c’est le résultat qui veut ça.

Suite aux derniers résultats, continuez-vous à regarder vers le haut ?

J’avance, je prends match après match, et on verra après. Pour l’instant, il faut remettre les troupes dans le sens positif. Après Outreau, on verra si on va chercher les choses ou si alterne le bon et le moins bon.

Il faudra se rassurer à Outreau et prendre de gros points…

C’est la lanterne rouge, mais cette lanterne rouge va se réveiller à un moment donné. Espérons que ce ne soit pas contre nous. On sera vigilants et on va essayer de faire ce qu’il faut durant la semaine pour avoir des certitudes dans le jeu. Il faudra avoir un peu d’amour-propre pour certains joueurs sur le terrain.

Des joueurs se sont endormis ?

Je pense que certains se voient un peu trop beaux et oublient qu’au niveau auquel on est, il faut beaucoup plus que le talent ou des qualités de passe.

Propos recueillis par Romain PECHON avec Adrien ROCHER

A lire aussi : 

> Régional 1 : L’US Camon muet !

Sébastien Léraillé (ESC Longueau) : « On a gardé nos principes »

Laisser un commentaire