Titi Buengo US Camon

Tenu en échec sur sa pelouse par Le Portel (1-1), l’US Camon lâche ses premiers points de la saison. Néanmoins, Titi Buengo se satisfait de ce match nul tant son équipe aurait dû perdre. Entretien.

Publicité


Quel est votre sentiment après ce match contre Le Portel ?

Ce match nul fait du bien parce que l’on doit perdre. Sur les vingt-cinq premières minutes, non, mais sur le reste du match, oui parce que c’est l’adversaire qui a pas mal d’occasions.

Publicité


D’autant plus en encaissant un but à un quart d’heure du terme…

Il me restait encore des billes dans les mains à ce moment-là quand même. J’avais fait rentrer Wilfried Galimo en pointe pour passer en 4-4-2. Je savais que sur une seule opportunité il y avait la place pour faire quelque chose et c’est ce qu’il s’est passé, mais c’est vrai qu’on était mal embarqués. On ne trouvait pas de solutions en deuxième mi-temps. Il n’y a que quand j’ai fait rentrer Galimo qu’on a commencé à avoir plus de punch dans nos attaques.

Publicité


Le banc est de nouveau décisif et prouve toute la qualité du groupe…

Tout le monde est concerné, et c’est l’avantage d’avoir un banc qui peut répondre présent quand les titulaires ne trouvent pas de solutions ou quand ils ont fait le travail en fatiguant l’adversaire. Le banc est plus frais et ça fait du bien, automatiquement.

Publicité


Malgré tout, ce match est un avertissement sans frais…

C’est un très gros avertissement dans le contenu ! On n’a pas joué une petite équipe non plus parce que Le Portel descend de National 3, et c’est une équipe qui a de l’expérience et des certitudes mais c’est une alerte parce qu’on n’a pas produit le jeu que l’on produit d’habitude. C’est l’histoire d’un match et on passera vite au prochain.

Tout en retenant les leçons pour ne pas se mettre en difficulté dans quinze jours…

C’est le but, oui, mais on tire des leçons de chaque match. On va essayer de retrouver notre rythme, notre style de jeu. Je ne pense pas qu’il y a eu du relâchement, parce qu’on est quand même revenus au score et on n’a pas joué une petite équipe malgré le début de saison. Le Portel a retrouvé son effectif au complet maintenant. On a répondu présent, il y a des matches qu’il faut savoir ne pas perdre, surtout quand on n’est pas bien. L’année dernière, on a fait cinq nuls d’affilée et ça ne nous a pas empêchés de bien figurer par la suite. A la même période l’an dernier, nous n’avions que trois points, aujourd’hui on en a sept !

Vous avez pu lancer Okan Bodur…

Il retrouve du rythme, et il doit trouver des repères ce qui n’est pas évident parce qu’il est resté longtemps sans compétition. On travaille dans ce sens pour qu’il trouve ses marques petit à petit.

Propos recueillis par Romain PECHON

US CAMON – LE PORTEL : 1-1 (0-0)

Troisième journée de Régional 1

Stade Lucien Jovelin, Camon

Arbitre : M. Redjimi

But : Galimo (81e) pour Camon

US CAMON : Josse – Nagy, Delgove, Adam, Dos Santos (Kondo Seke Mabiala, 61e) – Ducrocq, Sakho – Ngakosso, Isambart (Péchin, 73e), Bodur (Galimo, 63e) – Zerdab (c.)

Remplaçants : Galimo, Péchin, Kondo Seke Mabiala

Entraîneur : Titi Buengo

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments