Porté par un extraordinaire Zahir Zerdab, auteur d’un triplé, l’US Camon est parvenu à faire tomber l’équipe réserve de Dunkerque (2-3). Grâce à ce deuxième succès en autant de rencontres, les hommes de Titi Buengo se montrent à la hauteur des ambitions affichées en début de saison, à savoir se mêler activement à la course pour la montée. Entretien. 

Publicité

Titi, c’est une victoire acquise au forceps…

C’est une énorme satisfaction. On a gagné grâce à un doublé de Zahir (Zerdab), mais c’est tout le collectif qui s’est défoncé pour cette victoire. Je tiens aussi à saluer particulièrement notre gardien, Maxime (Josse), qui nous a maintenus à flot en première mi-temps. On aurait vraiment pu être mené 2-0 à la mi-temps mais on a vraiment su faire bloc dans les temps forts de notre adversaire. En plus de cela, on parvient à revenir au score juste avant la mi-temps. Ensuite, on a rééquilibré l’équipe en passant à deux joueurs devant la défense plutôt qu’un seul. Cela nous a permis de retrouver un peu plus de cohérence. Sur l’ensemble du match, c’était finalement assez équilibre et nous avons été plus réalistes que Dunkerque. On a bien tenu la barque, on a fait ce qu’il fallait.

Publicité

Avec notamment ce but victorieux dans les derniers instants…

Ils ont poussé pour tenter de l’emporter. A ce moment-là, on savait qu’on aurait l’occasion de leur faire mal sur une transition rapide. A partir de là, nous sommes passés à deux attaquants sur les 7-8 dernières minutes pour exploiter un maximum ce genre de situation. C’est ce qui s’est passé sur une récupération qui parvient à Dylan (Adam) qui lance Zahir (Zerdab) qui conclut par une pichenette. L’an dernier, on avait gagné 1-0 mais le scénario de match était tout autre. On avait marqué rapidement puis on avait tenu le score durant toute la partie. Là, on est revenu à deux reprises puis a passé devant. Cela démontre une force de caractère certaine.

Publicité

Ce succès, à l’extérieur et sur un terrain où il n’est jamais évident de l’emporter, donne encore un peu plus de poids à vos ambitions de montée…

Je pense sincèrement qu’il n’y aura pas beaucoup d’équipes qui iront gagner à Dunkerque. Ils sont vraiment costauds, très forts dans tous les compartiments du jeu. Même si l’adversaire marque à deux reprises, notre défense a vraiment livré un gros match. Le comportement d’ensemble de l’équipe est très satisfaisant. Il a vraiment fallu faire un match d’hommes, on l’avait prévu avec mon adjoint. On avait donc fait des choix sur certains joueurs parce qu’on voulait voyager avec des joueurs confirmés, affirmés.

Parmi lesquels Zahir Zerdab qui vous a encore une fois porté sur ce match…

Quand tu as un Zahir Zerdab de ce niveau avec toi, ça facilité les choses. L’an dernier, il nous avait fait défaut sur l’entame de championnat. Cette saison, on voit la différence avec ces deux premières victoires. Sur ce match, il met encore avec toute la panoplie d’un attaquant, en se montrant très malin, très vicieux, très efficace, avec un flair énorme. En plus de cela, c’est un leader sur le terrain. C’est un modèle pour tout le monde, à commencer par les jeunes.

Quel était le sentiment dans le vestiaire à la fin du match ? 

Il n’y avait pas d’euphorie mais une joie certaine et légitime avec cette victoire acquise en fin de match. Ils se sont tous battus ensemble, ça renforce également les liens entre eux. On avance doucement mais sûrement, en adéquation avec nos ambitions et en lien avec notre projet. Notre objectif est d’aller chercher ce qui se fait de mieux.

Tous propos recueillis par Romain PECHON

DUNKERQUE (b) – US CAMON : 2-3 (1-1) 

Deuxième journée de Régional 1

Stade Marcel Tribut, Dunkerque

Arbitre : M. Foret

BUTS : Zerdab (*3)

US CAMON : Josse – Ameur, Nagy, Delgove, Chancerel – Ducrocq, Sakho, Allogho – Isambart, Zerdab (c.), Galimo

Entrants : Dos Santos, Ngakosso, Adam

Entraîneur : Titi Buengo

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire