Dans un choc des cancres ressemblant souvent à une bouillie de football, l’Amiens SC n’a pas pu faire mieux qu’un match nul contre Toulouse (0-0), la lanterne rouge du championnat, ce samedi.

La colère gronde

« Trop c’est trop ! » A l’issue d’une nouvelle prestation insipide, le kop Tribune Nord Amiens a laissé éclater sa colère en déployant une banderole réclamant la démission de Luka Elsner. Une démarche qui a été accueillie par quelques sifflets de la part des autres tribunes et surtout une vive réaction des stadiers, cherchant à l’arracher sans y parvenir. Sur le terrain, l’Amiens SC qui s’est enlisé contre Toulouse, la lanterne rouge qui restait sur onze défaites de rang en championnat. La faute à un incroyable déficit technique rendant la partie particulièrement hachée de bout en bout.

Pourtant, les Picards débutaient bien la rencontre en affichant une réelle volonté de prendre les choses en main. Aligné dans le couloir droit pour la deuxième semaine de suite, Kakuta obligeait même le gardien toulousain à s’étendre pour prolonger au-dessus de sa barre transversale un bon coup franc (5e), avant d’enrouler un tir qui frôlait la lucarne opposée (23e). Acculé sur son but lors du premier quart d’heure de jeu, Toulouse sortait progressivement de sa torpeur, sans pour autant parvenir à inquiéter Gurtner (24e, 39e) et ce malgré une multitude de corners.

Raccompagnés aux vestiaires sous les sifflets, les vingt-deux acteurs livraient un deuxième acte sensiblement du même acabit, même si les meilleures situations étaient à mettre au crédit des locaux. La faute à Guirassy, trop court pour reprendre un bon centre de Cornette (49e), à Konaté qui ne trouvait pas le cadre dans un angle fermé (73e) et surtout à Kalinic, auteur d’un bel arrêt suite à un superbe enchaînement de Guirassy (80e). Trop peu pour faire céder une formation qui n’avait plus réalisé le moindre clean-sheet depuis le 31 août dernier, date du match aller remporté par les Violets. Un véritable aveu d’échec.

Incapable de faire craquer une équipe en perdition, Amiens enchaîne ainsi un dixième match de suite sans la moindre victoire. Un faux pas d’autant plus pénalisant que Nîmes, le dix-neuvième, et Dijon, le premier non relégable, l’ont emporté respectivement face à Monaco et Brest. Avant d’affronter Lyon, Monaco et Paris, les Amiénois comptent désormais quatre points de retard sur le dix-septième et surtout plus qu’une unité d’avance sur le dix-neuvième ! 

Romain PECHON

AMIENS SC – TOULOUSE FC : 0-0 (0-0)

22ème journée de Ligue 1 Conforama

Stade Crédit Agricole la Licorne, Amiens

Arbitre : M. Letexier

Avertissements : Monconduit (20e), Dibassy (64e), Guirassy (75e) pour Amiens ; Sangaré (78e), Koné (90e+2) pour Toulouse

Amiens SC : Gurtner (c.) – Calabresi, Opoku, Chedjou, Dibassy – Kakuta (Diabaté, 82e), Monconduit, Blin, Cornette (Otero, 73e) – Guirassy, Konaté

Remplaçants : Dreyer (g.), Jallet, Aleesami, Zungu, Akolo, Diabaté, Otero

Entraîneur : Luka Elsner

Toulouse : Kalinic – Moreira, Gabrielsen, Diakité, Sylla – Koné, Vainqueur (Makengo, 68e), Sangaré – Dossevi, Koulouris, Saïd (Boisgard, 84e)

Remplaçants : Reynet (g.), Goncalves, Rogel, Boisgard, Makengo, Leya Iseka, Taoui

Entraîneur : Denis Zanko

21 Commentaires

  1. Il fait être aveugle pour continuer à croire qu Elsner peut trouver la solution…

    C’est pas en le remplaçant à la 32eme journée et 5 pts de retard sur le barragiste qu’on s en sortira…
    L effectif de cette année est meilleur que l an dernier, c’est pas normal de continuer à s enfiler ces purges, même contre le dernier à domicile… ces matchs là on les gagnait tous ou presque les années précédentes…

    Le changement, c’est maintenant !

  2. Elsner trop fragile, jamais la meme equipe , joueurs démotivés dur le terrain, perte de contrôle, mauvais choix, il a trop a apprendre encore… a la domenech sont equipe et nul , aucun style de jeu, pas de combinaison, tir au but qui frole le zero a chaque match !!! Williams tu veux le garder ? Alors donne lui un professeur, Roland courbis !! Il a faillit maintenir Caen alors qu’il était pire que nous !!!!!!!!!

  3. je comprend que les « supporters » dont je fais partie puissent être mécontents des prestations de l’équipe….
    mais faut t’il rajouter de la difficulté à une situation déjà très « difficile » ?
    critiquer les joueurs individuellement, demander la démission du coach, voir celle du président ou du directeur sportif ne sont pas de mon point de vue le meilleur service que l’on peut rendre au club en ce moment….C’est un peu comme si on repoussait un naufragé plutôt que de lui envoyer une bouée….!
    les « supporters » qui veulent continuer à assister à des matches de L1 n’ont pas d’autre choix que de soutenir « leur équipe » l’ASC !! Tirer sur l’ambulance n’a jamais permis de trouver la solution ! Ils sont déjà nombreux tous les « pessimistes éclairés » autour du club……alors, les « supporters » doivent faire preuve d’un peu plus de clairvoyance et de raison que tous ces oiseaux de mauvaise augure….! les joueurs ont « mouillé » le maillot ce soir…..mais ils jouent avec la « trouille »……Mais c’est la meme équipe qui a battu MARSEILLE…..! Alors que s’est il passé depuis la victoire contre MARSEILLE ? je ne sais pas…..mais ce n’est pas en « réclamant » le retour de PELISSIER que la situation va s’améliorer…..!!

  4. La situation sportive est certes critique. Le jeu n’est pas à la hauteur et la spirale négative est difficile à arrêter ….Et dire que tout le monde encensait Elsner après la victoire contre Marseille. Tout le monde semble vite oublier que la place naturelle d’Amiens vu son budget, ses infrastructures, son personnel, se situe entre la 16eme et la 20eme place. On voit ce que les changements d’entraîneur amènent … les monégasques et les toulousains en donnent un bel exemple. C’est bien sûr la solution de facilité réclamée par tous les pseudos « supporters» et il y en a beaucoup à Amiens. Où étaient-ils il y a 3 ans et où seront-ils si Amiens descend ? Tout le monde à la critique très facile. A ce niveau là, on peut dire que ce pseudo public ne mérite vraiment pas la L1…il faudrait un peu plus d’intelligence pour que tout le monde soit solidaire du coach et de l’équipe pour essayer de tirer vers le haut jusqu’au dernier match et ce n’est pas gagné. Beaucoup critiquent le voisin lensois mais feraient bien de s’en inspirer. Allez Amiens !

  5. Le but de joanin est de récupérer ces billes et laisser le club descendre en D2 ! quant à william c’est vraiment un détritus qui ne se remplit que les poches ! il n’en a rien à foutre d’Amiens ! et elsner pas très intelligent comme entraineur ou alors qu’il mette des lunettes et qu’il sorte les nulles du terrain !

  6. La faute n’est pas à mettre sur le compte de l’entraîneur, ni des joueurs c’est la direction président et William qui campe sur leurs positions qu’ils ne se sont pas trompés dans le choix des recrues, ils oublient c’est que les supporters ont payé des abonnements et la désaffection du public qui vont soutenir l’équipe adverse, plus le monde qui gravite autour de l’équipe professionnel qui risque de ce retrouver au chômage par le manque de clairvoyance de la directio

  7. Tout va.bien , c est juste une mauvaise période ,on n a pas le niveau c est flagrant impossible de faire rouler une deux CV à la vitesse d une Ferrari….remontons l’église au milieu du village

  8. Fini les discours de conquête ? C’est vrai on teste nos nerfs mais ce sont les mêmes qui marchaient bien en debut de saison… alors quoi on crache sur elsner… on panique…Facile
    Le mieux c’est encore de les encourager non ?
    Courage ASC. Courage luka et ces joueurs.

  9. Seul point positif, la nouvelle recrue semble efficace… à voir contre une équipe d un autre calibre.

    Il faut virer Elsner et appeller un habitué de ce genre de situation : Courbis
    Elsner est vraiment sans solution… le président ne peut persister dans son choix, même si pour lui cau serait se désavouer alors que tout le monde lui a reproché de virer Pelissier.
    On va voir si son orgueil va plonger le club jusqu’au fond…

  10. Stop !!!!!elsner la porte est grande ouverte.
    Les 4 prochains macths face aux grandes écuries il faut oublier la ligue 1 ..direction la dominos,c’est sur.pourquoi avoir laisser Christophe pelissier.?Au moins il savait mettre en place une équipe contrairement à luka elsner.

Laisser un commentaire