Face à un tout petit Olympique Lyonnais, l’Amiens SC a suivi à la lettre le parfait plan de jeu pour décrocher le point du match nul (0-0), ce mercredi. Pour autant, les Picards deviennent relégables suite à la victoire de Nîmes face à Dijon. 

Guirassy mis en échec 

C’est tout le paradoxe de la situation actuelle de l’Amiens SC ! Sur le papier, accrocher un point à Lyon, troisième du dernier championnat et qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, est à coup sûr un bon résultat pour un club luttant pour sa survie en Ligue 1. Et pourtant, celui-ci n’empêchera pas les hommes de Luka Elsner de sombrer dans la zone rouge pour la première fois de la saison. C’est d’autant plus frustrant que les Amiénois ont même eu les situations pour faire tomber les Rhodaniens, convalescents après leur défaite à Nice le week-end dernier.

Au cœur d’une bonne entame de match, marquée par un pressing haut et une volonté de rapidement se projeter vers l’avant, Guirassy n’était pas assez prompt pour couper la trajectoire du bon centre d’Otero (3e). Quelques minutes plus tard, c’est Diabaté qui était repris in extremis après avoir réalisé un bon contrôle pour s’ouvrir le chemin du but (9e). A nouveau seul à la pointe de l’attaque picarde, Konaté étant même forfait de dernière minute, Guirassy mettait en difficulté Lopes d’une frappe flottante que le portier des Gones prolongeait avec difficulté en corner (35e).

Bousculés dans le jeu par les visiteurs en première période, les Lyonnais n’étaient dangereux que sur un simple coup de pied arrêté de Traoré traversant la surface de réparation avant d’être repoussé de la jambe par Gurtner (33e). Il fallait finalement attendre l’entrée en jeu du jeune Cherki pour que le club de Jean-Michel Aulas passe la seconde. A la réception d’un centre de Tete, la jeune pépite de l’OL plaçait une volée en première intention qui s’écrasait sur le poteau gauche du portier amiénois (72e). Six minutes plus tard, c’est bel et bien Gurtner qui sortait de sa lucarne la lourde frappe de Cherki de l’extérieur de la surface de réparation.

Dans une fin de match complètement folle, Aouar pensait offrir la victoire aux siens mais le ballon était sorti avant que Tete ne puisse redresser sa trajectoire. Il en était de même pour Mendoza, dont la frappe frôlait le poteau droit de Lopes. Résultat des courses, Amiens enchaîne un onzième match sans victoire qui le fait devenir relégable pour la première fois de la saison. Rageant parce que les Picards ont montré un visage bien plus convaincant que ces dernières semaines.

De notre envoyé spécial Romain PECHON à Décines

OLYMPIQUE LYONNAIS – AMIENS SC : 0-0 (0-0)

23ème journée de Ligue 1 Conforama

Groupama Stadium, Décines-Charpieu (Lyon)

Arbitre : M. Miguelgorry

Avertissements : Jean Lucas (52e) pour Lyon ; Dibassy (1ère), Monconduit (60e) pour Amiens

Lyon : Lopes – Tete, Marcelo, Denayer (c.), Cornet – Jean Lucas (Thiago Mendes, 66e), Tousart, Aouar – Traoré (Cherki, 66e), Dembélé, Toko Ekambi (Terrier, 86e)

Remplaçants : Tatarusanu (g.), Andersen, Kalulu, Caqueret, Thiago Mendes, Terrier, Cherki.

Entraîneur : Rudi Garcia

Amiens : Gurtner (c.) – Calabresi, Opoku, Chedjou, Dibassy – Monconduit (Zungu, 83e), Blin – Otero, Kakuta (Mendoza, 76e), Diabaté (Cornette, 80e) – Guirassy.

Remplaçants : Dreyer (g.), Aleesami, Jallet, Zungu, Cornette, Mendoza, Akolo

Entraîneur : Luka Elsner

19 Commentaires

  1. Enfin on voit amiens faire un match plus rassurant et ça fait du bien de voir amiens comme ça même si j’aurais préférer qu’amiens prennent les 3 points face à lyon mais c’est déjà un très bon point de pris face à un gros adversaire et une grosse équipe de ligue 1

  2. Bon point en effet, la défense est rassurante.
    La nouvelle recrue est un vrai golgolth ! Il prend de la place en défense…
    Dibassy à gauche remplace efficacement la passoire Aleesami et Calabresi a enfin trouvé sa place !
    Si on pouvait faire tous les matchs avec ces 4 là on devrait être sur de bonnes bases.
    Reste à trouver la bonne formule devant.

    Sinon vous avez oublié de citer la VAR qui comme par hasard ne marche pas sur les 10 premières minutes alors qu’il y a péno sur Guirassy

  3. Très beau match de notre équipe.
    Avec 2 ailiers et une pointe cela change tout. Nous avons pu donner de la vitesse au jeu
    Il faut continuer et gagner samedi contre Monaco
    ALLEZ AMIENS

  4. Très bon match d’Amiens face à un cador du Championnat : faut confirmer face à Monaco
    Si l’arbitre se distingue par un carton jaune dés la 1ère minute pour Dibassy, il oublie de siffler un péno pour une faute sur Guirassy à la 3ème minute….

  5. C’est comme ça qu’on aime voir jouer Amiens, un super pressing sans faire de grosses fautes. Par contre offensivement ils se compliquent trop la vie ; qu’ils frappent bon dieu !!!!! C’est un bon point de pris face quand même à un Lyon plus que moyen . Si ils avaient joués comme ça contre Toulouse….il faudra le même match contre Monaco mais en marquant ce coup ci. Allez Amiens !!! (Je n’ai pas aimé la banderole , Elsner n’y est pour rien .c’est le président Joannin qui est coupable d’avoir fait miroiter un top 10 afin d’attirer plus d’investisseurs. C’est un dirigeant d’entreprise , donc un embobineur , ni plus ni moins . Mais c’est lui qui a le pognon. )Amiens va peut-être descendre cette année, surtout si on ne la soutient plus dans le bon comme dans le mauvais. C’est bien d’être en ligue 1 ,profitez-en tant que ça dure; rien n’est éternel.

  6. Inacceptable ces problèmes techniques récurrents de la VAR, pourquoi n’y a-t-il pas de recours possible si le visionnage confirme la faute !? Ce match aurait pris une autre tournure..
    Amiens a livré un très bon match et retrouve un peu de confiance, à confirmer face à Monaco !

  7. faible équipe de Lyon , attendons samedi de recevoir Monaco , il faut les 3 points , le mental sera primordial pour rester en ligue 1 mais Amiens à l’equipe pour ça contrairement de Nimes et de Dijon

    • Moi je suis fière d’être amiénois dans la défaite et dans la victoire ligue 1 ou ligue 2 je serai toujours supporter de mon club de coeur et aussi même en national allez Amiens tous ensemble notre maintient on va aller le chercher amie supporter être vous la

  8. Un match plein et oui comme par hasard le Var ne fonctionne pas en début de match mais une équipe convaincante et très solide défensivement un bonne pioche Okupu il fait énormément de bien reste a confirmer samedi contre Monaco et maintenant il faut marquer cest ce qui nous manque encore peut-être avec Mbenza ..on verra

  9. Un match de bien meilleure facture que les semaines précédentes, l’équipe a pris confiance au fur et à mesure du match…

    Le schéma en 4-2-3-1 est celui qui convient le mieux. Dommage peu de liberté pour Kakuta ce soir, bien pris par Tousart…

    Même si le classement n’est pas bon, le maintien passera par le jeu…
    Un bon point de pris, à faire fructifier samedi !

  10. Pourquoi ne pas intituler l’article par « un Nul encourageant »… ! Les joueurs ont montré qu’ils n’ont pas lâché Elsner quoiqu’on ait pu lire sur tous les réseaux avec les nombreux commentaires pessimistes et très critiques. Ils ont souvent raté le coche de peu (Brest) mais veulent bien faire même si l’enjeu les a bloqués contre Toulouse. Il ne s’agit pas maintenant de tomber dans un optimisme béat mais de les soutenir à fond à La Licorne – même lors des matches qui seront plus difficiles- pour que tout le monde montre que les Picards souhaitent se maintenir coûte que coûte et poursuivre l’aventure ensemble en L1 et que les pessimistes et autres catastrophés qui ont déjà prédit la L2 restent chez eux ! Allez Amiens !

  11. Outre les pessimistes extrême qui prédisent la ligue 2.
    La colère des supporter après le match de Toulouse a apparemment eu le mérite de provoquer enfin une réaction sur le terrain.
    Contre un petit Lyon ça ne fait qu’un point. Contre des équipes de milieu de tableau (et il en reste pas mal à jouer d’ici la fin de saison), ce genre de prestation paiera.
    Descente ou maintien en fin de saison, peu importe. On veut voir des battant.

Laisser un commentaire