Ndombele

Pour cette première journée de Ligue 1 Conforama, l’Amiens SC se déplace au Groupama Stadium pour y rencontrer un Olympique Lyonnais dont la préparation estivale laisse présager de bonnes choses. Présentation des forces et faiblesses du groupe de Bruno Génésio.

Publicité


Un effectif Lyonnais qui a peu bougé au mercato

Le club de Jean-Michel Aulas est pour l’instant resté plutôt silencieux dans ce mercato. Alors que celui-ci annonçait de grands noms, force est de constater que les arrivées sont peu nombreuses. En effet, à ce jour, outre la levée de l’option d’achat de Tanguy Ndombélé, le club n’a recruté que Léo Dubois (FC Nantes) arrivé libre le 1er Juillet. Ajoutons à cela le retour de prêt de Martin Terrier, recruté l’hiver dernier à Lille mais prêté dans la foulée à Strasbourg. Mais certains chantiers sont prioritaires. La recherche d’un défenseur central a occupé les recruteurs lyonnais sans pour autant trouver une issue favorable. Ils ont multiplié les pistes (dont notamment Yerry Mina du FC Barcelone ou Marquinhos du PSG), sans succès. Nul doute qu’avant la fin du mois, d’autres joueurs arriveront.

Publicité


Dans le sens des départs, certains retours de prêt ont été transférés dès leur retour. C’est le cas de Darder (Espanyol), N’Koulou (Torino), Kalulu (FC Bâle), Del Castillo (Rennes) et Mateta (Mayence). De plus, certains espoirs ont quitté le navire (Diakhaby vers le FC Valence et Geubbels à Monaco). Le total des revenus de ces ventes approche les 60 millions d’euros. De quoi envisager la fin de ce mercato avec sérénité du côté du Parc OL.

Publicité


Une phase de préparation à l’internationale

Le groupe lyonnais a repris le chemin de l’entrainement le 2 juillet, avec un groupe où très peu de joueurs manquaient à l’appel. Parmi les grosses écuries, l’OL a été le moins impacté par la coupe du monde. Cela a permis à l’entraineur de faire une grosse préparation physique et d’affronter de grosses écuries européennes. Lors de ses premiers matchs, Lyon a gagné par deux fois (Wolfsburg 2-1 et Fulham 4-0), fait match nul 2-2 face à Sion et perdu 3-1 contre Huddersfield. Mais cela ne s’arrête pas là car, pour la première fois, le club était convié à l’International Champions Cup.

Publicité


L’Olympique Lyonnais a débuté sa compétition par une victoire difficile face au Benfica (3-2), puis une défaite par la plus petite des marques face à l’Inter Milan (1-0). Pour finir, cette semaine, il a obtenu le match nul (défaite aux tirs au buts) contre Chelsea, en alignant une équipe proche d’un onze titulaire. Ces résultats ont semblé satisfaire les dirigeants.

Un jeu porté vers l’avant mais une défense friable

Ayant gardé la majorité de ses joueurs, les automatismes font que l’attaque est très dangereuse. La technique de Depay et Fékir, le sang froid de Mariano, le vitesse de Martin Terrier et Bertrand Traoré, autant d’atouts qui vont faire très mal cette saison. Le milieu restera également un gros point fort, notamment avec la présence de Tanguy Ndombélé, Houssem Aouar et Lucas Tousart. Anthony Lopes est à son poste une valeur sûre du championnat malgré ses sorties parfois peu académiques.

Le gros point faible, et les matchs amicaux en ont témoigné, reste la défense. En effet, bien que les côtés soient bien fournis, l’axe reste perfectible. Le départ de Diakhaby n’offre que très peu de solutions de remplacement. Et le manque de vitesse des titulaires que sont pour l’instant Jérémy Morel et Marcelo pourrait s’avérer problématique face à des attaques rapides.

Mais le principal souci, avant de recevoir les amiénois, réside dans le nombre de joueurs suspendus ou absents. Outre les blessures de Marçal et Cornet, les suspensions de Rafael et Anthony Lopes et l’incertitude sur Nabil Fékir, n’ayant repris qu’en début de semaine, peuvent permettre à Amiens d’espérer obtenir un résultat positif.

Le joueur à suivre : Tanguy Ndombélé

Bien sûr, le choix est facile, tant l’ex-amiénois éclabousse la Ligue 1 Conforama de son talent. Mais cette année pourrait le voir exploser aux yeux de l’Europe en Ligue des Champions. Et comme lors de son retour à la Licorne l’an dernier, son impact sur le jeu de son équipe n’est plus à démontrer.

Son duo au milieu avec Lucas Tousart est un des plus jeunes et prometteurs en France. Et nul doute que s’il reste toute la saison, il continuera de se peaufiner et deviendra une vraie force pour l’Olympique Lyonnais.

Sur ce match, l’Amiens SC est loin d’être le favori. Cependant, les samariens chercheront à prouver une nouvelle fois qu’ils ont le niveau pour poser des problèmes aux meilleurs. 

Kévin KONRAD

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments