Présentés à la presse ce mardi, Emil Krafth et Rafal Kurzawa ont livré leurs premières impressions en tant que joueurs de l’Amiens SC. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’un et l’autre vont découvrir un championnat qui leur est globalement méconnu. 

Publicité

Paris et Monaco en guise de boussole

Rafal Kurzawa a tenté quelques mots de français, lui qui possède quelques rudiments. Il était quand même accompagné d’une traductrice pour sa première conférence de presse sous les couleurs de l’Amiens SC. Timide au demeurant, le milieu polonais a reconnu que son arrivée en Picardie était un grand chamboulement dans la vie d’un homme qui vient tout juste d’être papa. « C’est mon premier départ à l’étranger, c’est donc nouveau pour moi. A propos d’Amiens, je connaissais pas bien. J’ai surtout trouvé des informations à propos du club sur internet. » 

Publicité

Consultation : Approuvez-vous le recrutement de Rafal Kurzawa et d’Emil Krafth ?

Emil Krafth fut davantage prolixe et semble-t-il plus à l’aise derrière un micro. Il a néanmoins également fait preuve de sa méconnaissance globale du football français et de son championnat. « Je connaissais le club de nom mais pas grand-chose de la ville. A propos de la Ligue 1, je connaissais surtout les gros clubs du championnat comme Paris et Monaco» Et pour cause, ces deux clubs « disputent régulièrement la Ligue des Champions » , comme a tenu bon de le rappeler son nouveau coéquipier, Rafal Kurzawa.

Publicité

Outre le PSG et Monaco, les deux dernières recrues de l’Amiens SC vont découvrir les dix-sept autres clubs du championnat. A commencer par Lyon, ce dimanche, un match pour lequel Emil Krafth pourrait bien être disponible.

Romain PECHON

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !

Laisser un commentaire