Un premier match dans un stade de Ligue 2, avec du public, une opposition de qualité et avec une partie des potentiels titulaires contre Nancy – à défaut de recrues dans le secteur défensif – l’Amiens SC va se jauger en conditions du réel (ou presque), ce samedi à Caen. 

Publicité


Une préparation riche en inconnues

Toujours sans recrue et vraisemblablement sans nouveau joueur mis à l’essai, après les expériences mitigées de ces dernières semaines en la matière, l’Amiens SC va déjà disputer son avant-dernier match de préparation, ce samedi en fin d’après-midi, face à Caen. Après avoir connu la défaite contre Boulogne-sur-Mer (0-2) et Valenciennes (1-2), et arraché le nul contre Chambly (0-0), les hommes de Luka Elsner vont donc tâcher de signer leur première victoire de l’intersaison. Le tout dans un contexte toujours aussi particulier, au regard de l’effectif en présence, qui ne permet pas de tirer de véritables enseignements.

Publicité


« On avait fixé des objectifs précis à atteindre sur les deux derniers matches, à savoir une cohésion d’équipe, un bloc compact et une organisation qui tienne la route contre Chambly ainsi que le désir de s’exprimer offensivement, en marquant au moins un but contre Valenciennes. Les objectifs ont été remplis, il y a du progrès mais il se pose encore la question du progrès avec qui et vers quoi tend ce progrès, reconnaît l’entraîneur de l’ASC. C’est une réponse plus complexe à donner car on est tous bien conscient que notre effectif à disposition n’est pas l’effectif qui doit aller au combat le 22 août. Il est certain que l’on doit encore se renforcer. »

Publicité


A Caen pour prendre des repères

Or, Luka Elsner devra à nouveau composer avec une défense composée des jeunes Sy, Gendrey, Monzango et Bandeira pour un match qu’il appréhende comme une première répétition générale. « Ce match sera une vraie préparation au championnat, puisqu’il y aura du monde, ce sera à l’extérieur, contre une équipe très renommée en Ligue 2. Cela va installer un petit sentiment de pression, on va donc voir naturellement qui est à même de répondre à des conditions de matches assez similaires à celles du championnat, annonce-t-il. Nous n’aurons donc pas forcément d’objectif précis de terrain mais il y aura un objectif plutôt mental, à savoir répondre aux exigences posées par ce championnat. »

Publicité


Et si Cheick Timité – touché par un drame familial – sera à nouveau absent, l’entraîneur de l’Amiens SC peut compter jusqu’ici sur un groupe épargné par les blessures et le Coronavirus. « On n’a pas de souci particulier sur le plan physique, ce qui m’amène à mettre en avant le travail de notre secteur médical et de nos préparateurs athlétiques. Sincèrement, dans les conditions dans lesquelles on a travaillé et avec la qualité de travail qu’on a mis en place, on a des joueurs qui tiennent bien les charges, se félicite Luka Elsner. Il n’y avait pas d’évolution négative avant le dernier entraînement (ndlr : ce vendredi à 18 heures). Tous nos jeunes vont donc œuvrer à côté de nos quelques joueurs confirmés pour passer cette leçon et cet examen. »

Et même si le dicton veut que l’on apprenne plus de ses défaites que de ses victoires, un succès contre Caen ne serait pas de trop pour récompenser les efforts de la jeune garde de l’Amiens SC, actuellement plongée dans un apprentissage accéléré du haut niveau.

Romain PECHON

SM CAEN – AMIENS SC

Quatrième match de préparation

Samedi 8 août, 18 heures

Stade d’Ornano, Caen

AMIENS SC : Coudert, Thuram – Assogba, Bandeira, Gendrey, Monzango, Sy, I., Sy, S. Xantippe – Blin, Ghoddos, Gomis, Khalid, Papeau, Traoré – Bianchini, Ciss, Eneme-Ella, Gomez, Otero, Tokpa

Entraîneur : Luka Elsner

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
le plus récent
le plus ancien le plus populaire
Inline Feedbacks
View all comments
Marc d
Marc d
2 mois il y a

Ou sont les recrue. C pas le maintien c une décente qui nous attend

Nablaa
Nablaa
2 mois il y a
Reply to  Marc d

C’est une année de transition pour Amiens. On ne peut pas viser la remontée immédiate se serait du suicide.
Avant de recruter il faut assurer la stabilité financière du club en vendant nos joueurs de ligue 1.

Les recrues vont arriver une fois les gros départs actes. Je ne doute pas que les équipes de recrutement travaillent d’arrache pied et que des accords sont déjà trouvés mais en attente de validation apres les ventes de Guirassy, Mendoza, Konate ect…