Amiens SC entraînement Ghoddos

Si le mercato d’été fermera ses portes le 2 septembre prochain en France, les Anglais doivent mettre fin à leurs emplettes ce jeudi, soit 48 heures avant la reprise de leur championnat domestique, la Premier League. Une clôture anticipée qui devrait avoir des incidences directes sur l’effectif de l’Amiens SC.

Alors qu’Emil Krafth s’est officiellement engagé avec Newcastle pour les six prochaines années, contre une indemnité de plus de six millions d’euros, d’autres joueurs de l’effectif amiénois pourraient bien franchir la Manche d’ici ce soir. On fait le point.

Saman Ghoddos, la tentation de dernière minute

Arrivé à Amiens l’été dernier contre une somme de quatre millions d’euros, Saman Ghoddos pourrait déjà plier bagage. Courtisé par Brentford (Championship), l’international iranien est l’objet d’une offre de sept millions d’euros qui fait sérieusement réfléchir les dirigeants de l’Amiens SC. Alors que le retour de Gaël Kakuta, meneur de jeu de formation, est sur le point d’être acté, la vente de Ghoddos représenterait un pécule intéressant pour investir sur des ailiers. Toujours sur Amiens, le joueur se voit bien disputer une deuxième saison en Picardie. Cependant, l’appel du large (et de l’argent) pourrait bien le convaincre en cas d’accord entre les deux clubs.

Moussa Konaté, le vieux serpent de mer 

Meilleur buteur de l’Amiens SC ces deux dernières saisons, Moussa Konaté est clairement sur le départ. Lors d’une interview exclusive accordée la semaine passée, Luka Elsner reconnaissait que les chances de voir l’international sénégalais rester à Amiens étaient infimes. Pour autant, les prétendants ne se bousculent pas au portillon pour celui qui a inscrit 20 buts en 60 matches de Ligue 1. Surtout, l’intéressé ne souhaite pas partir à tout prix. Or, le plus sérieux des candidats à son transfert reste un club de Championship, un projet qui n’emballe pas forcément le joueur. Du côté du club, la volonté est de vendre le joueur pour une somme excédant les dix millions d’euros.

Quoi qu’il en soit, Amiens pourrait bien ressortir de cette journée avec une vingtaine de millions supplémentaires dans les caisses. De quoi passer à la vitesse supérieure dans le sens des arrivées. 

À lire aussi : 

Amiens SC : les 11 raisons de croire au maintien

L’Amiens SC prépare Nice sans Gurtner

Laisser un commentaire