L’arrêt des championnats de Ligue 1 et Ligue 2 a créé une situation inédite. À l’heure actuelle, personne ne peut dire à quoi ressembleront les championnats professionnels français la saison prochaine. Une chose est sûre, chacun s’active en coulisse pour défendre ses intérêts.

Publicité


Boulogne en Ligue 2 ?

Mercredi dernier, Boulogne-sur-Mer, 3e du championnat de national 1 a fait savoir qu’il entendait bien repartir en Ligue 2 la saison prochaine. En effet, le troisième du championnat devait normalement affronter le 18e de Ligue 2 dans un match de barrage. Ce match ne pouvant avoir lieu pour les raisons sanitaires que l’on connaît, la direction du club boulonnais estime être légitime à évoluer à l’échelon supérieur la saison prochaine.

Publicité


L’US Orléans n’abdique pas

Dans un communiqué adressé aux supporters, Philippe Boutron, président de l’US Orléans, est monté au créneau. Il regrette « de [ne] pouvoir défendre [ses] chances de maintien sur le terrain ». Il annonce donc avoir « fait une proposition à la LFP de ne procéder à aucune relégation en Ligue 2 ». L’assemblée générale de la LFP se tenant le 20 mai prochain devra rendre son verdict.

Publicité


Si la LFP semble prête à céder à propos des non-descentes du Mans et d’Orléans, Boulogne-sur-Mer vient de poser un nouveau problème aux dirigeants de la Ligue. D’autant qu’Ajaccio. Preuve qu’Amiens est loin d’être isolé dans son combat contre les décisions prises par le Conseil d’administration de la LFP. 

Publicité


Valentin ROSE

À lire aussi :

> Luka Elsner (Amiens SC) : « Ce n’est pas trop tard, il faut continuer à se battre »

> Amiens SC : Serhou Guirassy a toujours la cote outre-Manche

Vous souhaitez signaler une coquille ou une inexactitude dans cet article, un contenu illicite ou inapproprié en commentaire ? Ecrivez-nous !
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments