Grand artisan de la remontée en Régional 1 de l’US Camon, Zahir Zerdab n’a pas encore la certitude de poursuivre l’aventure avec son club formateur. Une situation pour le moins particulière. 

Un ultime rendez-vous est programmé

Camon promu, Zahir Zerdab pensait parapher un contrat fédéral. Il n’en est finalement rien. « Je suis déçu par la situation actuelle. Je suis revenu pour aider le club quand il était en difficulté en Régional 1 (ndlr : saison 2017/2018). Avec moi, on a a failli se maintenir, puis on a réussi à remonter dès la saison suivante. L’an dernier, j’étais là pour encadrer la jeunesse. J’ai eu une belle proposition d’Oman en janvier que j’ai refusée parce qu’on m’a demandé de rester, on m’avait même promis un contrat fédéral, assure l’international algérien. Depuis avril, on me dit que ça va se faire. Dernièrement, on m’a dit qu’il fallait attendre que le président rentre de vacances. Camon est mon club formateur, j’ai fait bâtir ma maison derrière le stade, j’avais envie de rester ici. »

Un désir partagé par son entraîneur et ex-partenaire, Titi Buengo. « Bien sûr que j’aimerais bien l’avoir ! Qui n’aimerait pas avoir Zahir ? Maintenant, ce sont des choses que je ne maîtrise pas, assure-t-il. Je ne peux pas m’arrêter sur un joueur alors que j’en ai 25 à gérer. Je dois travailler avec ceux qui sont là. » Et c’est finalement le président du club, Christophe Richard, qui dispose des destinées de ce dossier. « Une rencontre est prévue aujourd’hui (ndlr : ce lundi) avec Zahir. Tout ne pouvait pas se faire d’un seul coup mais j’ai bon espoir de trouver un accord avec lui, positive-t-il. Je pense qu’il a envie de rester, il a sa place avec nous, ça reste une pièce maîtresse de notre équipe. Maintenant, j’aurais bien aimé qu’il passe au-dessus de ce désaccord temporaire et qu’il reprenne l’entraînement avec l’ensemble du groupe. » Ce sera peut-être le cas à l’issue de ce rendez-vous de la dernière chance.

Romain PECHON

À lire aussi : 

Régional 1 : L’US Camon se prépare au combat

Régional 1 : Le calendrier de l’US Camon est connu

Laisser un commentaire