Vahid Halilhodzic : « Amiens a cette culture de l’engagement »


A la tête du FC Nantes depuis trois semaines, Vahid Halilhodzic a obtenu sa première victoire contre Toulouse (4-0), samedi dernier. Au moment de défier Amiens, une équipe qu’il juge de qualité, l’ancien entraîneur du PSG veut surfer sur une dynamique positive.

La suite après cette publicité

Les joueurs face à leurs responsabilités

« Ce match est un énorme piège, prévient d’entrée de jeu « Coach Vahid ». Amiens a cette culture de l’engagement, de la discipline et de l’agressivité. Si on ne l’est pas samedi, on aura une mauvaise surprise. Il faudra répondre au combat physique. » Sur la même longueur d’onde que son nouvel entraîneur, Abdoulaye Touré se rappelle bien de l’opposition entre les deux formations, l’an dernier. « Cela avait été compliqué mais on avait réussi à arracher la victoire dans les dernières minutes. Amiens a beaucoup de qualité physique. Il y aura donc beaucoup de duels aériens ou au sol. A nous de jouer vite vers l’avant, de trouver les bons enchaînements. »

La suite après cette publicité

Et pour cause, Nantes compte bien bonifier sa victoire contre Toulouse en ne revenant pas bredouille de son déplacement en Picardie. « Si on perd contre Amiens, on pourra penser que l’on a gagné par hasard, assène Vahid. Aujourd’hui, on essaie de créer quelque chose et on aura donc besoin de tout le monde. Les trois matches (ndlr : Amiens, samedi puis Guingamp, le 4 novembre et Rennes, le 11 novembre) à venir vont donc être déterminants pour la suite de la saison. En fonction des résultats, on verra si l’on va ramer et viser le maintien ou si elle sera plus plaisante. C’est aux joueurs de voir s’ils veulent être ambitieux ou pas. »

La suite après cette publicité

R.P.

Laisser un commentaire